La torture, le vol et la barbarie des mercenaires du groupe Wagner menacent la démocratie et la liberté dans le monde entier, déclare le premier ministre britannique.

Le Royaume-Uni a décidé de classer le groupe paramilitaire russe, Wagner, comme « organisation terroriste » illégale, a confirmé le Premier ministre britannique, mercredi.

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak a confirmé que le Royaume-Uni avait décidé d’interdire le groupe de mercenaires russes Wagner « aujourd’hui », ce qui signifie qu’il sera illégal d’en être membre ou de le soutenir.

« Il est juste qu’aujourd’hui nous bannissions ce groupe à cause de ce qu’il est – une organisation terroriste », a-t-il déclaré sur X, ex-Twitter.

Accusant le groupe de pratiquer « la torture, le vol et la barbarie », Sunak a déclaré qu’à travers ces actions, il « menaçait la démocratie et la liberté dans le monde entier ».

Tôt dans la journée de mercredi, Grant Shapps, le nouveau ministre britannique de la défense, s’est déclaré « ravi » de cette décision.

La ministre britannique de l’intérieur, Suella Braverman, a déclaré, mardi en fin de journée, que le groupe Wagner était « violent et destructeur », rapportent les médias locaux, dont la BBC.

« Les activités déstabilisatrices persistantes de Wagner ne font que servir les objectifs politiques du Kremlin […]. Ce sont purement et simplement des terroristes, et la décision d’interdiction l’indique clairement en vertu de la loi britannique », a-t-elle ajouté.

Le nom du groupe sera désormais inscrit sur la liste des groupes ou organisations terroristes interdits au Royaume-Uni.

Le mois dernier, citant des sources informées au sein du gouvernement, le Financial Times a rapporté que le Royaume-Uni proscrirait le Groupe Wagner en tant qu’organisation terroriste « dans les semaines à venir », dans le cadre d’une nouvelle campagne de répression contre le groupe de mercenaires russes.

Le groupe Wagner a été fondé en 2014 par Evgueni Prigojine, décédé dans un accident d’avion le 23 août. En juin dernier, le groupe a mené une rébellion de courte durée contre le gouvernement russe, engageant ses mercenaires dans une marche sur Moscou, avant de se raviser et d’ordonner à ses troupes de rebrousser chemin.

Advertisement

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici