La chanteuse pourrait se produire à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Paris, mais ça ne plaît pas du tout à l’extrême droite.

JEUX OLYMPIQUES – Toi t’es bon qu’à planer, ouais je sens t’as l’seum… Aya Nakamura n’a pas utilisé les paroles de son tube Pookie pour répondre à l’extrême droite, mais elle n’a pas mâché ses mots ce dimanche 10 mars pour répondre aux critiques dont elle est la cible depuis plusieurs jours.

« Vous pouvez être raciste mais pas sourd… C’est ça qui vous fait mal ! Je deviens un sujet d’état numéro 1 en débat etc mais je vous dois quoi en vrai ? Que dalle », a taclé la chanteuse en répondant à un tweet du média d’extrême droite Livre Noir.

Ce dernier relayait un autre tweet du groupuscule d’extrême droite Les Natifs, qui s’est affiché dans Paris avec une banderole : « Y’a pas moyen Aya. Ici c’est Paris, pas le marché de Bamako. » Une attaque raciste en référence à un article de l’Express, selon qui Emmanuel Macron aurait demandé à l’artiste née au Mali de chanter à la cérémonie d’ouverture des Jeux de Paris en juillet prochain.

 

 

 
Nakamura opposée à Mozart et Piaf

Depuis la publication de l’article, l’extrême droite hurle à la disparition de la France. « Les touristes peuvent se rassurer, face à l’insécurité, ils pourront entendre résonner dans tout Paris la douce voix d’Aya, reprenant l’Hymne à l’amour d’Édith Piaf, version “afrobeat”. Quelle sera la prochaine étape ? Une reprise du Chant des partisans par Magic System ? », s’insurge notamment le groupe Les Natifs.

Ce dimanche, Eric Zemmour de Reconquête ! en a remis une couche lors d’un meeting. « Les futurs bébés n’ont pas de culture, ils ne savent rien, mais ils détectent la beauté, ils aiment cette beauté (…) ils ne votent pas pour le rap, ni pour la lambada, ni pour Aya Nakamura : ils votent Mozart à 91 % ! », aurait en effet déclaré l’ancien polémiste, rapporte le journaliste de Libération Nicolas Massol.

Cette vague de haine a poussé plusieurs personnalités à réagir dont Dadju. « Vous lynchez la plus grosse artiste du pays avec des arguments de CM1… Ce n’était même pas un combat mais maintenant il faut qu’elle chante, nous on va soutenir », a écrit le rappeur sur X.

Le premier adjoint d’Anne Hidalgo à la mairie de Paris, Emmanuel Grégoire, a aussi défendu la chanteuse : « Tout mon soutien à Aya Nakamura pour cette attaque ignoble. Elle est une grande artiste qui fait honneur à la France dans le monde. »

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici