Wagner profite de la situation au Niger, alerte Blinken ( Secrétaire d’État des États-Unis)

2
10

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a averti dans un entretien publié mardi que Wagner profitait de l’instabilité provoquée par le coup d’Etat au Niger, le groupe de mercenaires russes s’étant déjà rapproché du Mali voisin.

Le secrétaire d’Etat américain a dit à la BBC qu’il ne pense pas que Wagner — à l’origine d’une tentative avorté de rébellion contre Moscou en juin — soit à l’origine du coup de force qui a démis le président élu Mohamed Bazoum de ses fonctions.

« Je pense que ce qu’il s’est passé, et ce qu’il continue de se passer au Niger, n’a pas été orchestré par la Russie ou Wagner, mais (…) ils ont essayé d’en profiter », a déclaré M. Blinken.

« Partout où Wagner s’est rendu: mort, destruction et exploitation s’en sont suivies », a-t-il ajouté.

En Afrique, Wagner offre un catalogue de services aux régimes en difficulté. Au Mali, en Centrafrique, il protège le pouvoir en place, propose des formations militaires, voire des conseils juridiques pour réécrire le code minier ou la Constitution.

En échange, le groupe pratique la prédation et se paye sur les ressources locales, notamment mines d’or et autres minerais.

« L’ensemble de la région centrale du Sahel pourrait passer sous influence russe via le groupe Wagner dont le terrorisme brutal a été clairement exposé en Ukraine », a écrit le président élu Mohamed Bazoum dans une tribune parue jeudi dans le Washington Post.

Depuis la capitale Niamey, l’adjointe d’Antony Blinken a dit hier que « les personnes qui ont pris cette décision (du coup d’Etat) comprennent très bien les risques que fait courir à leur souveraineté une invitation de Wagner ».

Advertisement

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici