La Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité dans ses patrouilles virtuelles d’assainissement du cyber-espace ivoirien, a été attirée par le profil Facebook « Likakuru Likakara » qui a effectué des publications jetant le discrédit sur l’événement et appelant à des actions violentes.

Vu la gravité de ses propos, une information a été ouverte afin de diligenter une enquête. Les investigations menées par la PLCC et le Laboratoire de Criminalistique Numérique (LCN) ont abouti à l’interpellation de SA dans la ville d’Adzopé.

Conduit dans les locaux de la PLCC, SA lors de son interrogatoire, reconnaît être l’auteur des publications incriminées. Il dit avoir agi dans le but d’amuser la galerie et dénoncer la hausse du coût de l’électricité qui entraînera sûrement l’augmentation des prix dans d’autres secteurs d’activité.

SA s’excuse pour l’acte qu’il a commis, demande la clémence des Autorités ainsi que de la population ivoirienne, car il ignorait que ses publications étaient punies par la loi. Il dit être pour l’organisation sans accroc et la réussite de la CAN 2024.

Pour conclure, SA a été conduit au parquet pour incitation à la violence et trouble à l’ordre public au moyen d’un système d’information.

Publions responsable.

PLCC

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici