Apple a finalement mis en marché cette semaine ses nouveautés automnales : nouvel iPhone, nouvelle montre connectée, nouveaux écouteurs. Chacun à sa façon, les nouveaux venus repoussent un peu plus les frontières de la mobilité connectée, même si c’est de façon inégale.

À condition d’y mettre le prix. Dans la foulée de bien d’autres fabricants, Apple a profité de sa mise à jour pour hausser le prix de détail de ses nouveaux produits.

iPhone 15

L’iPhone 15 est plus cher de 30 dollars canadiens que le modèle précédent.

Son boîtier est plus résistant, ses arêtes plus arrondies et ses tons pastel plus élégants. Sa caméra a un capteur qui produit des photos très détaillées de 12, 24 ou même 48 mégapixels. Apple a dû changer son connecteur, appelé Lightning, au profit d’un port USB-C, mais le débit de transfert de données est le même qu’avant, soit 480 mégabits par seconde (Mb/s).

Parce que c’est la loi à certains endroits, Apple a amélioré la réparabilité de son iPhone cette année. Les ateliers spécialisés pourront par exemple remplacer à moindre coût un écran fracassé. L’iPhone 15 Plus, plus grand, fait 6,7 pouces de diagonale, contre 6,1 pouces pour le modèle de base. Plus de pixels, et plus d’autonomie aussi. En prime, finie l’encoche, cette bande noire qui coupait une partie de l’affichage au haut de l’appareil. Une bulle noire plus amusante située quelques pixels plus bas la remplace désormais.

iPhone 15 Pro

L’iPhone 15 Pro Max est la plus imposante des quatre nouvelles déclinaisons. Son boîtier en titane est profilé et léger. Il tient vraiment bien dans la main. Une nouvelle touche dont on peut personnaliser l’action apparaît sur la gauche du boîtier. Elle se laisse adopter tout à fait naturellement. Détail agaçant : elle est du mauvais côté pour bien contrôler l’appareil photo.

Le port USB-C des iPhone Pro et Pro Max adopte la norme USB 3.0 pour un débit de transfert maximal de 10 gigabits par seconde (10 Gb/s), ce qui est énorme. C’est 20 fois plus que le débit maximal de l’iPhone non Pro.

Leur processeur, appelé A17 Pro, est aussi nouveau. Il les transforme en console de jeux vidéo à part entière. D’ailleurs, Ubisoft lancera en octobre Assassin’s Creed Mirage, le prochain chapitre de sa saga vidéoludique créée à Montréal, pour consoles et en version native pour iPhone 15 Pro.

L’iPhone Pro recourt à un affichage OLED qui reste allumé en veille, et qui devient un cadran de table quand on recharge le téléphone en position horizontale. Ça aussi, c’est plaisant. Côté batterie, Apple annonce 23 heures de lecture vidéo par charge pour l’iPhone 15 Pro. Probablement en mode avion : son autonomie réelle est d’environ 12 heures d’une utilisation soutenue. Le Pro Max fait mieux : il est conçu pour veiller tard.

L’iPhone Pro Max a un nouveau téléobjectif périscopique à stabilisation sur trois axes très séduisant. Il se comporte comme un objectif 120 mm, l’équivalent sur ce téléphone d’un zoom 5x. Apple parvient avec le capteur et les trois objectifs de sa caméra à simuler jusqu’à sept focales différentes sur son appareil, qui vont d’un grand-angle de 13 mm à un téléobjectif 10x de 240 mm.

C’est bon pour la photo, encore plus épatant pour la vidéo. On en oublie presque qu’à la base, c’est un téléphone.

Apple Watch

L’Apple Watch Series 9 est une mise à jour relativement modeste. Son processeur peut accomplir certaines tâches jusqu’à deux fois plus rapidement (ce qui se remarque assez vite), et il est 25 % plus efficace. On a quand même décidé de limiter son autonomie à 18 heures par charge. Difficile alors de l’utiliser pleinement.

Son affichage demeure allumé en permanence, ce qui est pratique, et on a rehaussé sa luminosité à 2000 nits, soit l’équivalent de 2000 chandelles allumées qui tiendraient dans un petit boîtier de moins de 5 cm de large. Elle détecte les collisions et peut envoyer une alerte, une fonction qui ne manquera pas de rassurer bien des gens.

Cette montre connectée est par ailleurs vendue avec la promesse que sa fabrication est entièrement carboneutre. Ça peut sembler secondaire, mais pas pour les grands amateurs de plein air.

 

L’Apple Watch Ultra 2 voit pour sa part son affichage passer de 2000 à 3000 nits. Cet éclairage la transforme en lampe de poche fort utile en camping. Ses 36 heures d’autonomie suffisent pour vous suivre même durant tout un Iron Man. Son interface logicielle est probablement la plus lisible sur le marché, et sans doute la plus connectée : LTE, musique sur demande, paiement sans contact, tout y est.

Des écouteurs tout le temps

Le passage vers la recharge USB-C oblige Apple à changer aussi l’étui de ses écouteurs AirPods. Ça commence par les AirPods Pro, qu’on peut désormais charger à partir d’un iPhone. Pour souligner le changement, Apple instaure trois nouveautés : l’insonorisation adaptative qui ne filtre que les bruits jugés non pertinents, un niveau sonore automatisé, et la détection de la voix qui désactive l’insonorisation pour éviter d’avoir à retirer ses écouteurs quand on engage la conversation.

Pas de grand changement ici, sinon, mais de meilleures raisons de les garder plus longtemps aux oreilles, que ce soit en nature ou en ville.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici