Le 7 mai, une vidéo filmée par un drone sur la résidence privée du Premier ministre et candidat de la coalition Justice-Egalité, Dr Succès Masra circule sur la toile.

La tension commence à monter après la tenue de la présidentielle au Tchad, ayant opposé lundi 6 mai dix candidats dont le président de transition, le général Mahamat Deby et le premier ministre, Succès Masra. Ce mercredi 8 mai, le parti Les Transformateurs est monté au créneau pour dénoncer « les menaces et intimidations » qui pèsent sur son candidat Dr Succès Masra et ses militants.

Dans un communiqué signé par son Secrétaire général, Tog-yeum Nagorngar, le parti accuse des acteurs politiques de se livrer à des provocations « très graves », avec les moyens de l’Etat.

Pour étayer cette accusation, le parti cite « la surveillance permanente par drone de la résidence privée de son candidat Dr Succès Masra. »

Le 7 mai, une vidéo réalisée sur la résidence privée du Premier ministre-candidat circule sur la toile. Sur cette capsule de quelques secondes, visiblement réalisée par drone, l’on voit l’intérieur de la cour du domicile du ministre et candidat du parti Les Transformateurs à la présidentielle du 6 mai. Dans un plan rapproché, est visible un jeune homme faisant son entrée dans la résidence avec un récipient à la forme d’un rectangle et ressemblant fortement à une urne utilisée pour le scrutin présidentiel. A travers ces images, certains internautes accusent le parti de se livrer à un « bourrage des urnes. » Ce que réfute le Secrétariat général dudit parti.

Pour la formation politique de Dr Succès Masra, ces menaces sont l’apanage de « ceux qui ont peur de la vérité des urnes. »

« Les militants du parti Les Transformateurs, de la coalition Justice-Egalité et sympathisants font l’objet de menaces et subissent des violences graves, notamment de la part de certaines autorités administratives et des membres des forces de défense et de sécurité », dénonce le communiqué.

Le parti dit dénoncer ces « comportements inacceptables » et n’entendre pas « à continuer à subir de manière impassible ces actions ». « Les Transformateurs restent déterminés à faire respecter les valeurs républicaines et à garantir que la voix du peuple sortie des urnes soit entendue, dans un environnement sécurisé et apaisé », conclut le communiqué.

Lundi, plus de huit millions de Tchadiens étaient appelés aux urnes pour élire leur président entre dix candidats. Le président de la transition le général Deby et son Premier ministre Masra sont les principaux challengers de ce scrutin dont les résultats officiels seront proclamés le 21 mai par l’Agence nationale de gestion des élections.

Ca/ac/APA

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici