Tidjane Thiam a pris les rênes du principal parti d’opposition, le Pdci-Rda, le 22 décembre 2023. Trois mois après son élection, le président du parti a donné son avis sur la situation sociopolitique. Au sein de sa formation, il a effectué plusieurs consultations. Ce sont tous ces sujets concernant le fonctionnement de son parti et la situation politique qui seront abordés.

Depuis son élection à la présidence du Parti démocratique de Côte d’Ivoire, Pdci-Rda, le président Tidjane Thiam a insufflé une dynamique au sein de sa formation politique historique.

« Dès sa prise de fonction le mercredi 24 janvier 2024, le président Tidjane Thiam a adopté une méthode de gestion basée sur une large consultation des acteurs principaux au sein du Pdci-Rda. L’objectif est d’aboutir à un apaisement des tensions internes et des querelles qui auraient dû surgir entre factions opposées au sein du parti. La gestion sereine de ces conflits internes a favorisé un climat de cohésion et de travail constructif au sein du Pdci-Rda », a fait savoir le porte-parole du Pdci-Rda, Brédoumy Soumaïla, le 27 février 2024, à la Maison du parti à Cocody. Ajoutant que sa dernière rencontre qu’il a eue avec les « indisciplinés » le 20 février 2024 en est une parfaite illustration.

Avec les médias, Tidjane Thiam veut parler de la caravane d’adhésion des militants. Laquelle caravane a marqué le début d’une nouvelle ère pour le parti septuagénaire. « L’engouement généralisé observé autour de cette initiative atteste de l’attractivité du PDCI-RDA due à l’image du Président Thiam et de l’espoir que suscite son élection à la tête du Pdci Rda », a dit le porte-parole du Pdci. Il faut rappeler que le président Thiam fait des obsèques du Président Bédié une de ses priorités. Il vient de mettre sur place une organisation pour piloter le volet politique de ces obsèques.

La révision de la liste électorale demeure une priorité pour le Pdci-Rda à la lumière des enjeux à venir. « Le Président Thiam relève partout la situation aberrante de la liste électorale de notre pays, qui ne comporte qu’environ 8 millions d’électeurs sur une population qui atteint quasiment 30 millions d’habitants », a souligné le porte-parole du Pdci.

Patrick N’Guessan
Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici