SIMONE GBAGBO PARLE DE 2025 ET DU CAS LAURENT GBAGBO : « Ce qui provoque les violences et fait qu’il y’a des dérapages au moment des élections, ce n’est pas le fait que le Président GBAGBO réclame d’être réinscrit sur la liste électorale.

Non, ce n’est pas cela le problème. Le vrai problème, c’est que les listes électorales, les textes électoraux, doivent être révisés, réformés. Je dis que l’État, pour régler cette question du Président GBAGBO, c’est le chemin de la loi qui permet de prendre une AMNISTIE.

Si c’est fait , vous ne verrez plus de problèmes de GBAGBO qui n’est pas sur la liste, de BLÉ GOUDÉ qui n’est pas sur la liste . On ne vas pas rester éternellement dans l’affrontement. Quand GBAGBO parle, on dit qu’il revient sur des choses qui sont passées. Et c’est juste . Mais, de la même manière, l’État et ceux qui sont au POUVOIR aujourd’hui, doivent nous faire avancer.

Ils ne doivent pas demeurer dans ces choses qui sont passées. Il faut que la Côte d’Ivoire avance. Et pour que le pays avance, ce n’est pas seulement un pied. Il faut que quand un pied se lève, l’autre suive.»

@MelEssisKouadio
Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici