Après avoir été débouté hier par la Cour Suprême dans l’affaire qui l’oppose à Mame Mbaye Niang, Ousmane Sonko vient d’être recalé par le  Conseil Constitutionnel dans le cadre de la vérification des parrainages. Son dossier de candidature est incomplet.

Comme on pouvait s’en douter, l’absence de l’attestation de la Caisse des dépôts et des consignations a perdu le leader de Pastef.

Ousmane Sonko est donc doublement exclu de la présidentielle du 25 février 2024.

Pour rappel,  il était placé cinquième après le tirage au sort devant déterminer l’ordre de passage des candidats déclarés pour la vérification des parrainages

Le mandataire de Ousmane Sonko, Me Ciré Clédor Ly s’était absenté le premier jour de contrôle raison pour laquelle son dossier a été étudié aujourd’hui.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici