Alioune Tine (74 ans), fondateur d’Afrikajom Center, ardent défenseur des droits de l’homme a reçu le Prix Award pour la paix, la médiation et le règlement des conflits en Afrique que vient de lui décerner l’homme de média, Moustapha Dièye, éditeur du magazine panafricain Afrique Démocratie.

C’est la consécration logique d’un homme qui a traversé beaucoup d’épreuves dans la palpitante vie politique sénégalaise et africaine. Au front des causes justes pour la défense et la liberté des droits humains, politiques, Alioune Tine (74 ans), fondateur d’Afrikajom Center répond bien au profil du récipiendaire du Prix Award pour la paix, la médiation et le règlement des conflits en Afrique que vient de lui décerner l’homme de média,  Moustapha Dièye, éditeur du magazine panafricain Afrique Démocratie.

Un prix pour les causes justes

Un autre globe-trotter, qui continue à consacrer de son temps et de son énergie au service du développement et de l’émergence des expertises africaines. Ce prix Award décerné à Alioune TINE, est une récompense qui vient à point nommé pour l’ancien Président de la RADDHO. L’infatigable Alioune Tine, qui a sur son rétroviseur une batterie alléchante de combats nobles, épiques, orientés vers le respect des droits humains, de la stabilité du continent africain, mais également le respect de la cohésion sociale des peuples et des États africains.

Ce sénégalais, ancien directeur d’Amnesty International est toujours au devant de la scène pour défendre l’intérêt de la population. On se rappelle encore des manifestations du 23 juin 2011 au Sénégal, où sa silhouette imposante faisait figure de « vigie » et de grande  « sentinelle démocratique inoxydable » contre les abus et dérives du régime d’alors. Courageux, teigneux et audacieux, toujours droit dans ses bottes, Alioune Tine ne fait pas dans la langue de bois, lorsqu’il s’agit de faire face aux dérives et abus de l’autoritécentrale. Ses prises de position sont souvent mal interprétées par certaines officines du haut etablishment. L’homme de média sénégalais Moustapha DIÈYE à travers ce Prix Award ne fait que consolider la prééminence du rôle joué par cet ardent et infatigable défenseur des droits de l’homme dans le renforcement de la démocratie et de la justice sociale au Sénégal et en Afrique.

Par Maguette MBENGUE (Confidentiel Afrique)

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici