Abidjan, le 18 juillet 2023- À l’ouverture d’un séminaire de formation des préfets de région et de département des zones frontalières du Nord le lundi 17 juillet 2023 à Yamoussoukro, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Vagondo Diomandé, a dit qu’il est impérieux pour les autorités en charge de la sécurité d’implémenter la doctrine de la police de proximité sur toute l’étendue du territoire.

Placé sous le thème : « Police de proximité et gouvernance sécuritaire », ce séminaire, selon le ministre, permettra de doter les préfets « d’instruments nouveaux par le renforcement de leurs acquis dans la gestion sécuritaire de leurs circonscriptions respectives, par l’introduction de l’approche participative des populations à la co-production de la sécurité ».

Face aux défis sécuritaires transfrontaliers auxquels sont confrontés les pays de l’Afrique de l’Ouest et particulièrement la Côte d’Ivoire, a poursuivi Vagondo Diomandé, il est impérieux pour les autorités en charge de la sécurité d’implémenter la doctrine de la police de proximité sur toute l’étendue du territoire.

C’est pourquoi, a-t-il insisté, « devant les nouveaux enjeux de la sécurité que sont notamment : le renforcement de l’État de droit, la légitimité de l’institution policière, le respect des droits de l’homme, la réduction de la criminalité et la valorisation du rôle social du policier (…), aujourd’hui plus que jamais, les sociétés ont besoin d’institutions qui inspirent confiance et qui portent en elles la préoccupation d’assurer la légitimité autant que la légalité de leurs actions ».

Consciente que le corps préfectoral, en tant que représentants locaux de l’État, garants de l’ordre public, a un rôle crucial à jouer et que sa responsabilité dans le renforcement de la résilience des populations est primordiale pour prévenir efficacement les nouvelles menaces sécuritaires, l’ambassadeur des Etats-Unis en Côte d’Ivoire, Jessica Davis Ba présente à cette cérémonie, a souhaité leur implication effective dans l’appropriation du modèle de police de proximité de la Côte d’Ivoire.

« Nous sommes ici pour contribuer à consolider la paix, et ce faisant, pour mieux servir les populations qui comptent sur vous (…). Engager les forces de sécurité et les autorités préfectorales dans la dynamique de la police de proximité signifie assumer l’implication, la participation, le partenariat et le contrôle civil du secteur de la sécurité », a-t-elle indiqué.
Ce séminaire qui se tient du 17 au 19 juillet 2023, vise à examiner la gouvernance sécuritaire actuelle en vue d’intégrer par une approche inclusive et participative de la population, la police de proximité comme moyen de lutte efficace contre l’insécurité, en général, et particulièrement l’extrémisme violent et le terrorisme

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici