Sanctions américaines contre la CPI : un acte de “vengeance politique”, selon Fatou Bensouda

Fatou Bensouda, procureure générale de la Cour pénale internationale, explique sur France 24 à Marc Perelman que la décision des États-Unis de sanctionner les fonctionnaires de la CPI, qui enquêtent sur les crimes de guerre présumés commis par les troupes américaines en Afghanistan, est un acte de pure “vengeance politique”.

Lire aussi: Trump autorise des sanctions contre des responsables de la CPI

Dans L’Entretien de France 24, Fatou Bensouda décrit l’initiative des États-Unis de sanctionner les fonctionnaires de la CPI comme une “attaque sans précédent” contre la Cour et son indépendance judiciaire. Elle rappelle en outre que de telles sanctions sont généralement réservées aux terroristes et aux seigneurs de la guerre.

Malgré la pression économique et juridique que subit la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda déclare qu’elle est déterminée à poursuivre ses enquêtes, qui comprennent également l’examen des crimes présumés commis par Israël dans les Territoires palestiniens, malgré la pression que l’État hébreu exerce également sur la Cour.

Source: france24