Crédit Photo : DT.Un navire de la Marine nationale française a saisi la semaine dernière 10,7 tonnes de cocaïne sur un bateau de pêche brésilien dans le Golfe de Guinée, a annoncé mercredi la préfecture maritime de l’Atlantique dans un communiqué. L’opération a eu lieu jeudi 14 mars au petit matin, sur un bateau de pêche d’une vingtaine de mètres, battant pavillon brésilien, au large des côtes africaines.

«Au total, 10.693 kg de cocaïne, d’une valeur marchande estimée à près de 695 millions d’euros, ont été saisis à bord du bateau de pêche, puis transbordés sur le bâtiment (de la marine, NDLR), pour y être détruits», a précisé la préfecture maritime dans son communiqué. Le parquet de Brest, compétent pour ce genre d’affaires, a décidé d’appliquer le principe de la «dissociation», c’est-à-dire d’ordonner la destruction des stupéfiants, sans poursuivre l’équipage.

Coopération avec la police fédérale brésilienne

La saisie a eu lieu à la demande de l’office antistupéfiants (OFAST) et de la Direction Nationale Du Renseignement et des Enquêtes Douanières, à la suite d’informations transmises par l’agence fédérale américaine chargée de lutter contre le narcotrafic (DEA), sur la base d’une enquête menée avec la police fédérale brésilienne. La Marine française déploie de façon quasi permanente un à deux navires appuyés par un avion de patrouille maritime dans le Golfe de Guinée dans le cadre de l’opération Corymbe.

 Avec AFP.
Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici