Les réunions de printemps du Fonds monétaire international et du groupe de la Banque mondiale se sont déroulées du 15 au 20 avril 2024 à Washington DC, aux États Unis.

Une délégation ivoirienne y a pris part avec, comme cheffe de la délégation, Nialé Kaba, ministre de l’Économie, du Plan et du Développement.

Faisant le bilan de ce séjour, la cheffe de délégation a assuré que, globalement, le FMI et la Banque mondiale sont satisfaits des performances de la Côte d’Ivoire. La ministre Kaba a noté la délégation ivoirienne a pu rencontrer les personnalités de premier plan de ces deux institutions.

L’énergie, l’accès à l’eau, les nouveaux enjeux du climat, l’alimentation et la santé sont les questions abordées avec les différents interlocuteurs.

 

Pour rappel, quelques semaines auparavant, une mission du FMI était à Abidjan pour évaluer les relations en cours entre les deux parties.

Nialé Kaba a expliqué, en fin de séjour, que les institutions de Breton Woods sont satisfaites de l’état de santé de l’économie ivoirienne. Ses capacités de résilience face aux défis du moment mais aussi son taux de croissance ont été salués et encouragés.

 

En marge de ces réunions, la cheffe de la délégation ivoirienne a annoncé qu’une rencontre pour la mobilisation de finances au profit des pays vulnérables aura lieu dans quelques semaines à Nairobi au Kenya. Ce sommet des chefs d’Etats permettra de plancher sur la reconstitution des ressources en faveur des différents pays concernés.

En octobre 2024, dans la même optique, une rencontre aura lieu pour appuyer les résolutions à venir à l’issue du rendez-vous du Kenya.

 

Samuel Tia

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici