La Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG) a organisé, du 22 au 26 novembre 2023 à Yamoussoukro, un atelier qui a abouti à la validation du projet de guide des actes de corruption et des infractions assimilées destiné à la Direction de l’Investigation et des Poursuites (DIP) de la HABG. Il va permettre d’harmoniser la compréhension des infractions tout au long du processus pénal, depuis le démarrage de l’enquête jusqu’au jugement en passant par la poursuite et l’instruction.

L’atelier a réuni une trentaine d’acteurs clés de la chaîne pénale de répression de la corruption. Notamment, des représentants des magistrats du Pôle pénal économique et financier, des avocats du Barreau de Côte d’Ivoire, des enseignants-chercheurs des universités d’Abidjan et de Bouaké, des officiers de police judiciaire de la gendarmerie et de la police nationale, de l’Unité de lutte contre le racket, et des membres de la Cellule nationale de Traitement des Informations financières, de l’Inspection générale des services judiciaires et pénitentiaires et de l’Inspection générale des Finances.

Au terme de cet atelier technique de trois jours réalisé avec l’appui de l’Agence de Coopération allemande (GIZ), le secrétaire général de la HABG, Oumar Doh Diamouténé, s’est, au nom du président de l’institution, Épiphane Zoro Ballo, félicité de la validation de ce document consensuel d’identification des actes de corruption et infractions assimilées.

Il a rappelé que la HABG, confrontée à des défis croissants dans le paysage national et international de la lutte contre la corruption, ambitionne de se conformer aux bonnes pratiques internationales.

À l’en croire, la rédaction finale du guide, issue des délibérations de cet atelier, marque une étape cruciale, un pas de plus, dans la poursuite des objectifs de la HABG en matière de lutte contre la corruption et des infractions assimilées.

Ces travaux s’inscrivent dans le cadre du plan stratégique 2021-2023 de la HABG et soulignent l’engagement soutenu de l’institution en faveur de la lutte contre la corruption.

L’adoption de ce guide renforce les capacités des acteurs clés de la chaîne pénale, ainsi que la Direction de l’Investigation et des Poursuites (DIP) de la HABG dans la détection, l’investigation et la poursuite des actes de corruption et des infractions assimilées.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici