Dans un message publié sur par leur ambassade à Kinshasa, les États-Unis d’Amérique prennent acte de la réélection de Félix Tshisekedi à la tête du pays. Washington appelle les opposants qui contestent les résultats d’opter pour la voie légale et pacifique

« Les États-Unis prennent note des résultats provisoires des élections publiés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de la RDC le 31 décembre 2023, qui montrent que le président Félix Tshisekedi est en tête avec une large majorité. Nous sommes conscients que plusieurs candidats refusent d’accepter ces résultats provisoires. Cependant, nous réaffirmons que les seuls moyens de contester les résultats et d’exiger des comptes doivent passer par le système juridique et un engagement civique pacifique. Le recours à la confrontation violente ne résoudra pas les griefs ni ne fera progresser la démocratie en RDC », peut-on lire dans ce communiqué.

Et de poursuivre : « Nous appelons les autorités compétentes à enquêter de manière équitable et transparente sur toutes les préoccupations exprimées concernant le non-respect des procédures du code électoral et les allégations de fraude et de violence. Nous appelons également les autorités compétentes à défendre vigoureusement les libertés d’expression, de mouvement et de réunion pacifique alors que le processus électoral entre dans sa phase finale. »

Rappelons que Félix Tshisekedi a été proclamé vainqueur de l’élection présidentielle du 20 décembre par la commission électorale nationale indépendante. Le président sortant s’impose largement avec 73,34% et attend que la cour constitutionnelle puisse publier les résultats définitifs.

|Par Arsène MPUNGA,  letambour


RDC : la marche de l’opposition contre les élections est interdite (Peter Kazadi)RDC : « Je rejette en bloc le simulacre d’élections et les résultats farfelus de la CENI » (Martin Fayulu

Sans surprise, Martin Fayulu ne reconnaît pas la victoire de Félix Tshisekedi à l’élection présidentielle. L’opposant politique a dans un message ce dimanche 31 décembre rejeté en bloc les résultats proclamés par la CENI. Il invite les congolais à protester contre ce qu’il appelle coup d’État électoral.

« Je rejette en bloc le simulacre d’élections et les résultats farfelus de la CENI. Peuple congolais, partout où vous vous trouvez, je vous demande de protester contre ce nouveau coup d’État exécuté par la CENI au profit de Monsieur Félix Tshisekedi Tshilombo », a déclaré le candidat malheureux Fayulu.

Selon les résultats provisoires publiés par la commission électorale, Martin Fayulu n’a recueilli que 5% de suffrages exprimés. Il arrive 3e, derrière Félix Tshisekedi premier et Moïse Katumbi 2e.

|Par Arsène MPUNGA

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici