Dans la liste Forbes de l’année dernière, il n’y avait que six personnes dont la fortune dépassait les 100 milliards de dollars.

Ce qui est nouveau, c’est que la liste de cette année, publiée mardi (2 avril), a plus que doublé le nombre de membres de ce club sélect, qui s’élève désormais à 14.

Pour se faire une idée de l’ampleur d’une telle fortune, il suffit de considérer le produit intérieur brut (PIB) d’un pays, c’est-à-dire la somme de tous les biens et services qu’il produit en une année.

Ainsi, la richesse individuelle de chacun de ces 14 magnats est supérieure au PIB de pays comme le Panama, l’Uruguay, le Costa Rica ou la Bolivie.

Chase Peterson-Withorn, le rédacteur de Forbes responsable de la liste, a déclaré que l’année écoulée avait été « incroyable » pour les personnes les plus riches du monde.

« Même en période d’incertitude financière pour beaucoup, les super-riches continuent de prospérer », a-t-il noté.

Forbes a déclaré avoir enregistré un nombre record de 2 781 milliardaires en 2024, soit 141 de plus que l’année précédente et 26 de plus que le précédent record de 2021.

Cette élite est plus riche que jamais et a accumulé une richesse de 14 200 milliards de dollars américains.

En tête, les magnats du club le plus exclusif de la planète, selon Forbes.

1. Bernard Arnault (France)

Bernard  Arnault

CRÉDIT PHOTO,GETTY IMAGES

Valeur nette : 233 milliards de dollars

Pour la deuxième année consécutive, M. Arnault est la personne la plus riche du monde. Sa fortune a augmenté de 10 % en 2023 grâce à une nouvelle année de ventes record pour son conglomérat de luxe, LVMH, qui possède Louis Vuitton, Christian Dior et Sephora.

2. Elon Musk (États-Unis)

Elon Musk

CRÉDIT PHOTO,GETTY IMAGES

Valeur nette : 195 milliards de dollars

Le classement changeant constamment, Musk a gagné et perdu le titre de « plus riche du monde » à plusieurs reprises, au gré de la valorisation de ses entreprises, SpaceX, Tesla et le réseau social X (anciennement Twitter).

3. Jeff Bezos (États-Unis)

Jeff Bezos

CRÉDIT PHOTO,GETTY IMAGES

Valeur nette : 194 milliards de dollars

Bezos s’est enrichi cette année grâce aux excellentes performances boursières d’Amazon.

4. Mark Zuckerberg (États-Unis)

Mark Zuckerberg

CRÉDIT PHOTO,GETTY IMAGES

Valeur nette : 177 milliards de dollars

Le PDG de Meta a connu des hauts et des bas. Après que les actions du géant des médias sociaux ont chuté de 75 % par rapport à leur niveau le plus élevé en 2021, leur valeur a presque triplé l’année dernière.

5. Larry Ellison (États-Unis)

Larry Ellison

CRÉDIT PHOTO,GETTY IMAGES

Valeur nette : 141 milliards de dollars

Au cours de l’année écoulée, les actions de la société technologique Oracle ont augmenté de plus de 30 %, ce qui a fait grimper sa fortune. Bien qu’il se soit retiré de la présidence de la société, Ellison continue de présider son conseil d’administration, d’en être le directeur technique et d’en être le principal actionnaire.

6. Warren Buffett (États-Unis)

Warren Buffett

CRÉDIT PHOTO,GETTY IMAGES

Valeur nette : 133 milliards de dollars

Considéré comme l’un des investisseurs les plus prospères de tous les temps, Buffett dirige Berkshire Hathaway, un conglomérat qui possède des dizaines d’entreprises, dont la compagnie d’assurance Geico, le fabricant de piles Duracell et la chaîne de restaurants Dairy Queen. Les actions de Berkshire atteignent des niveaux record, en hausse de 30 % par rapport à l’année dernière.

7. Bill Gates (États-Unis)

Bill Gates

CRÉDIT PHOTO,GETTY IMAGES

Valeur nette : 128 milliards de dollars

Le cofondateur de Microsoft a été la personne la plus riche du monde pendant 18 des 23 années écoulées entre 1995 et 2017. Malgré sa gigantesque fortune, Gates a reculé dans la liste en raison de la forte concurrence dans le secteur technologique, d’un divorce qui lui a coûté cher en 2021 et de ses dons à des œuvres caritatives, selon Forbes.

8. Steve Ballmer (États-Unis)

Steve Ballmer

CRÉDIT PHOTO,GETTY IMAGES

Valeur nette : 121 milliards de dollars

L’ancien président de Microsoft a dirigé l’entreprise de 2000 à 2014, après la crise des entreprises technologiques. Après avoir pris sa retraite de Microsoft, Ballmer a acheté l’équipe de basket-ball Los Angeles Clippers, qui a pris de la valeur ces dernières années. Aujourd’hui, elle est la cinquième équipe la plus précieuse de la ligue américaine, la NBA.

9. Mukesh Ambani (Inde)

Mukesh Ambani

CRÉDIT PHOTO,GETTY IMAGES

Valeur nette : 116 milliards de dollars

La fortune d’Ambani s’est considérablement accrue grâce à l’appréciation des actions de son conglomérat, Reliance Industries. La société opère dans les secteurs de la pétrochimie, du pétrole et du gaz, des télécommunications, de la vente au détail et des services financiers.

10. Larry Page (États-Unis)

Larry Page

CRÉDIT PHOTO,GETTY IMAGES

Valeur nette : 114 milliards de dollars

Cofondateur et membre du conseil d’administration d’Alphabet, la société mère de Google, il reste, avec Sergey Brin, le principal actionnaire du géant technologique.

11. Sergey Brin (Russie/États-Unis)

Sergey Brin

CRÉDIT PHOTO,GETTY IMAGES

Valeur nette : 110 milliards de dollars

Cofondateur et membre du conseil d’administration d’Alphabet. Brin a démissionné de son poste de président de la société en décembre 2019, mais reste son actionnaire majoritaire aux côtés de Larry Page.

12. Michael Bloomberg (États-Unis)

Michael Bloomberg

CRÉDIT PHOTO,GETTY IMAGES

Valeur nette : 106 milliards de dollars

Cofondateur de la société d’information financière et de médias Bloomberg LP, il en détient actuellement 88 %. Il a été maire de la ville de New York pendant 12 ans.

13. Amancio Ortega (Espagne)

Amancio Ortega

CRÉDIT PHOTO,GETTY IMAGES

Valeur nette : 103 milliards de dollars

Sa fortune a augmenté l’année dernière grâce à une hausse de 43 % des actions de son entreprise de vêtements, Inditex, qui gère la chaîne Zara. Son portefeuille immobilier comprend des propriétés logistiques, résidentielles et de bureaux, principalement en Europe et aux États-Unis.

14. Carlos Slim (Mexique)

Carlos Slim

CRÉDIT PHOTO,GETTY IMAGES

Valeur nette : 102 milliards de dollars

L’homme d’affaires a été la personne la plus riche du monde et reste la plus riche d’Amérique latine. Sa fortune s’est accrue l’année dernière grâce à l’appréciation du peso mexicain et à la hausse de 60 % du cours de l’action de son conglomérat industriel, Grupo Carso. Slim et sa famille contrôlent América Móvil, la plus grande entreprise de télécommunications mobiles d’Amérique latine.

Un club en pleine expansion

Au cours de la dernière décennie, la richesse des membres du club a augmenté de 255 %, soit beaucoup plus que la moyenne des milliardaires.

La plupart des fortunes étant investies sur les marchés financiers, la valeur de ces actifs varie constamment.

C’est ainsi que Bill Gates a brièvement atteint la barre des « cent milliards » en 1999, avant que sa fortune ne soit presque divisée par deux lors de la crise des entreprises technologiques.

Personne n’a réussi à battre à nouveau ce record pendant près de deux décennies, même lorsque les marchés gagnaient beaucoup d’argent, juste avant la grande récession de 2008-2009.

L’histoire s’est poursuivie ainsi jusqu’à ce que Jeff Bezos franchisse à nouveau la barre en 2017, devenant le deuxième membre du club des magnats de 100 milliards de dollars grâce à la hausse spectaculaire de la valeur boursière d’Amazon.

Ce n’est qu’en 2021 que Bezos n’est plus seul au sommet, lorsqu’il est rejoint par Elon Musk, Bernard Arnault et Bill Gates.

Aujourd’hui, avec l’essor de la méga-richesse dans le monde, il est de plus en plus courant de rejoindre ce club.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici