Photo d'archives

Les évêques catholiques condamnent toutes les violences « de tous les camps politiques », souhaitent « une commission d’enquête indépendante ».

« (…) Les auteurs de ces crimes doivent être recherchés afin qu’ils répondent de leurs actes devant une justice impartiale. Il serait bon de recourir aux services d’une commission d’enquête indépendante. En effet, il est inadmissible qu’au 21è siècle, l’on assiste à des chasses-à-l’homme à la machette, au gourdin et au fusil pour ôter la vie à son semblable ».

« Nous déplorons le manque d’objectivité dans l’interprétation de notre Loi fondamentale. Par conséquent, nous encourageons nos deux principaux leaders de la vie politique actuelle de notre pays, les présidents Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié à poursuivre et à intensifier, sur des bases claires, le dialogue qu’eux-mêmes ont initié, à la grande satisfaction du peuple afin de parvenir à la concorde nationale, à des solutions qui sauvegardent et promeuvent le bien commun »

Source: webnews