Projet de candidature à l’investiture du Pdci à adopter le 5 juin 2020

La candidature de Bédié en 2020 ne fait plus de doute- Guikahué à Bédié: « Nous vous confions notre destin »-La date de la convention devant désigner le candidat du PDCI à la présidentielle de 2020, sera connue à l’issue d’un bureau politique le 19 décembre, annoncé jeudi le président du PDCI, Henri Konan Bédié au cours d’une réunion, au siège de sa formation politique à Abidjan.

C’est dans une salle archi-comble que s’est ouverte cette 11e réunion du bureau politique du PDCI, élargie au comité des sages, en présence de M. Bédié, arrivé la veille de Daoukro, son village, où il était en séjour.

Si beaucoup avaient cru que la date et le lieu de la convention d’investiture du candidat seraient dévoilés au cours de cette réunion comme cela avant été abondamment annoncé sur les réseaux sociaux, il en a rien été en fin de compte.

Un autre bureau politique programmé le 19 décembre devra se charger de le faire.

“Je propose au bureau politique du parti de bien vouloir accepter la désignation de M. Maurice Kacou Guikahue, secrétaire exécutif en chef du parti, en qualité de coordonnateur de l’organisation de notre prochaine convention’’, a annoncé M. Konan Bédié, sous les applaudissements nourris des militants, en guise d’approbation de ce choix.

“Monsieur le secrétaire exécutif en chef du parti, votre tâche essentiel est de nous proposer pour examen et adoption lors de notre prochain bureau politique le 19 décembre 2019, le thème de ladite convention, la date et le lieu de la tenue de celle-ci’’, a précisé le président du PDCI, 85 ans, qui s’est déjà dit prêt à se représenter “si (son) parti le (lui) demande’’.

Des livres retraçant le parcours politique l’ex-chef de l’Etat (1993-1999) étaient en vente dans l’enceinte du siège du parti, où des militants arboraient des t-shirts à son effigie sur lesquels il était écrit “Bédié au palais en 2020’’.

“J’entrevois avec beaucoup de bonheur l’avenir de la Côte d’Ivoire dès notre retour aux affaires en octobre 2020’’, a-t-il conclu, après avoir critiqué la gestion du chef de l’Etat Alassane Ouattara dont il était le principal allié.

Comme presqu’à chacune de ses sorties depuis sa rupture d’avec le pouvoir, le président du PDCI n’a pas manqué de lancer des piques au parti présidentiel, l’accusant d’ “instrumentaliser la justice’’ et de ne “pas être capable de bonne gouvernance’’.

Avant le président du PDCI, M. Kacou Guikahué, concluant son discours, avait lancé un appel de pied à son président : “Nous vous confions notre destin. Conduisez-nous sur les beaux rivages en 2020’’.

SKO Connectionivoirienne