Qui sera désigné candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) pour la présidentielle de 2025 ? Déjà des noms de certains hauts cadres de cette formation politique, circulent.

Dans deux ans, les Ivoiriens seront appelés à élire leur nouveau président. Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) a perdu son charismatique président, Henri Konan Bédié, décédé le 1er août 2023, à l’âge de 89 ans. Et la question que se posent bon nombre d’observateurs est de savoir qui sera le porte-étendard du vieux parti à ce scrutin. Jean-Louis Billon ? Thierry Tanoh ? Ou Tidjane Thiam ?

Jean-Louis BillonBouaké : Jean-louis billon sensibilise l'importance du reseautage

De tous les cadres du PDCI, c’est Jean-Louis Billon, un des vice-présidents du Vieux parti, qui a été le premier à dévoiler son intention de défendre les couleurs du parti à la présidentielle d’octobre 2025.

« Que Dieu me prête longue vie et je serai là en 2025. Je pense que c’est bon pour la démocratie et j’ai une offre pour le Côte d’Ivoire. Je me bats pour être le candidat du PDCI, et je ferai tout pour l’être », avait promis Jean-Louis Billon.

Son vœu sera-t-il exaucé ? Selon Dr Juvénal Kouakou, un membre du bureau politique du PDCI, « Jean-Louis Billon est resté jusqu’à présent un bon militant. Il n’a fait qu’annoncer les couleurs. Et, quel que soit ce qui sera décidé, il n’ira pas à l’encontre des décisions du parti ».

Thierry TanohLimogeage du ministre du Pétrole et de l'Energie Thierry Tanoh en RCI - allAfrica.com

Diplômé de l’université de Harvard, Thierry Tanoh est expert-comptable de formation. Il faisait partie du cercle restreint des hommes de confiance du président Henri Konan Bédié. C’est au nom de cette confiance, qu’il s’est vu confier les rênes du 13e congrès du parti prévu les 19, 20 et 21 octobre 2023. Son nom est maintes fois évoqué comme potentiel candidat du PDCI à la future présidentielle. Mais l’homme très discret n’a jamais dévoilé ses intentions. Il s’est toujours contenté de faire ce qu’il a à faire.

« Thierry Tanoh est un homme discret. Il est certes bon et fidèle militant du PDCI, mais je pense que s’il a l’intention d’être candidat du parti, il devrait changer de méthode et se rapprocher plus de la base », explique à 7info, Kouadio Bernard, un militant pour PDCI de Divo

Tidjane ThiamTidjane Thiam: le patron de Credit Suisse sauve son job - Challenges

Il a l’un des parcours académiques et professionnels les plus élogieux de Côte d’Ivoire. Tidjane Thiam a été révélé aux Ivoiriens lorsqu’il était étudiant. Ses résultats lui ouvrent la porte de la prestigieuse polytechnique de France. Il a été le premier ivoirien à réussir le concours. Diplômé de cette école, il poursuit ses études et obtient un MBA en 1988. Il rejoint le cabinet international de conseil en stratégie. En 1999, alors qu’il est ministre, la Côte d’Ivoire connaît son premier coup d’Etat. 24 ans après, il confiera à un confrère : “Les coups d’Etat ont des effets néfastes sur le processus d’évolution“.

Pour Séka Léon, un doctorant en science politique à l’université de Cocody, si l’ex-patron du Crédit Suisse a l’intention de briguer la magistrature suprême, il doit chercher à se faire connaître auprès de la jeune génération.

« Thiam a fait presque toute sa carrière à l’extérieur. Il est méconnu de bon nombre de jeunes ivoiriens. Et pourtant, Thiam est un bel exemple pour la jeunesse en formation. Si, il a réellement des intentions de diriger un jour la Côte d’Ivoire, dès à présent qu’il organise des rencontres avec les jeunes. C’est à ce prix qu’il pourra se faire accepter par ces derniers qui constituent le plus gros de l’électorat du pays“.

Selon Innocent Yao, le président de la jeunesse du PDCI, sa formation politique va d’abord constituer une équipe avant de désigner son candidat à la présidentielle en octobre 2025.

“ Nous parlons en termes d’équipe. Le président n’est plus. C’est une situation difficile que nous continuons de vivre. Que ce soit Thiam, ou un autre pour nous, il s’agira de mettre sur pied une équipe pour aller à l’élection présidentielle que nous allons gagner“, révèle-t-il. Il ajoute que : « Concernant celui qui sera tête de liste, une fois l’équipe constituée, ce sera facile de le désigner.

Depuis la disparition du président Bédié, le PDCI est dirigé par le professeur Cowppli-Boni Kwasi, âgé de 91 ans.

 

Arnaud Houssou 7info.ci/

Advertisement

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici