Candidat déclaré à l’investiture du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition) pour la présidentielle de 2025, l’ancien ministre du Commerce Jean-Louis Billon, a affirmé qu’il “aurait préféré’’´que l’ex-patron du Crédit Suisse, Tidjane Thiam, « ne soit pas candidat » à l’élection à la présidence de son parti, dans un entretien exclusif à 7info.

« J’aurais préféré qu’il ne soit pas candidat », a affirmé Jean-Louis Billon, dans l’interview.

Pour le patron du premier groupe agro-industriel de Côte d’Ivoire, « le président du parti ne peut pas être son candidat à l’élection présidentielle » comme il est de coutume.

Le samedi 16 décembre, le PDCI tient un congrès extraordinaire électif pour choisir un successeur à Henri Konan Bédié, décédé le 1er août 2023, après avoir dirigé le parti pendant 30 ans. Deux candidats sont en lice : Tidjane Thiam et le maire de Cocody Jean-Marc Yacé.

Cité parmi les prétendants au poste de président du PDCI, Jean-Louis Billon a renoncé en expliquant qu’il n’était pas éligible. Toutefois, il a exprimé sa volonté d’être candidat à l’investiture du parti pour la présidentielle de 2025 lors de sa prochaine convention.

L’élection du nouveau président cristallise déjà les tensions au sein du PDCI. Si de nombreux militants et responsables de ce parti souhaitent voir Tidjane Thiam occuper ce poste, d’autres dénoncent « une intronisation » aux forceps et en violation des règlements du parti par la direction.

« Aujourd’hui, il y a trop de rivalités de personnes, trop de personnes qui se chamaillent (…). Si on va découvrir un processus chaotique au congrès, ça ne sera pas bon. Si c’est une mascarade (…) Nous avons tous des partisans. Nous avons tous une idée de comment le parti doit être géré (…) Si le congrès se passe mal, le président sera mal élu », a-t-il averti.

Interrogé sur les missions du futur président du PDCI, Jean-Louis Billon estime qu’il devrait travailler à « l’unité » et de « faire en sorte que le parti soit géré de façon plus moderne ».

« Notre parti devrait être géré de façon plus décentralisée » a-t-il ajouté.

Serge Alain Koffi

Advertisement

2 Commentaires

  1. Can I just say what a aid to search out someone who actually knows what theyre speaking about on the internet. You definitely know how one can convey an issue to light and make it important. Extra individuals must learn this and perceive this aspect of the story. I cant imagine youre not more widespread since you positively have the gift.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici