La décision du Board de soutenir la liste Yacine Idriss DIALLO rejoint d’ailleurs la recommandation faite par deux tiers des délégués à l’issue de leur réunion du vendredi 10 juillet 2020.

Le Board (Comité Directeur) de l’Association des Footballeurs Ivoiriens (AFI), s’est réuni ce jour, lundi 13 juillet 2020 par visioconférence, pour analyser l’actualité du football national.

L’AFI note avec amertume qu’alors que l’opinion est passionnée par la bataille électorale en cours pour la présidence de la fédération ivoirienne de football, le footballeur ivoirien fait face à la cessation brusque de son activité professionnelle.

A ce jour, l’AFI est la seule organisation qui, grâce à ses partenaires, a apporté une aide directe à tous les footballeurs. Quoique louable, cette action est encore loin de constituer une solution durable à la problématique du statut social du footballeur ivoirien.

Pour preuve, c’est avec consternation que le Board a appris la mort subite d’un joueur du Club d’Agboville, la semaine passée. C’est le lieu d’en appeler à la fédération et à toutes les bonnes volontés pour qu’une aide soit apportée aux footballeurs en cette période de COVID-19.

Toutefois, les membres du Board de l’AFI se félicitent de l’attention dont leur association est l’objet depuis quelques semaines. Au demeurant, ils tiennent à rappeler que l’AFI existe depuis 2009. Depuis sa création, cette association œuvre tant bien que mal pour l’amélioration des conditions de vie des footballeurs.

Au départ mal comprise par certains acteurs, l’AFI a réussi à s’imposer aujourd’hui comme un acteur incontournable du football en Côte d’Ivoire. En plus de l’assistance juridique et administrative à ses adhérents, l’AFI a instauré plusieurs récompenses pour célébrer l’excellence.

Beaucoup de choses restent à faire pour valoriser le statut social du joueur ivoirien. Par exemple, le lobbying pour faire adopter un contrat type des joueurs s’est heurté au manque de volonté de faire de l’instance fédérale.

Mais au-delà, il faut travailler avec l’ensemble des acteurs pour que l’environnement général du sport en Côte d’Ivoire soit fortement amélioré, pour le bien-être des athlètes. D’où l’implication de notre organisation depuis trois années au sein d’un mouvement pour le changement à la FIF dénommé GX.

S’intéressant tout particulièrement au processus électoral en cours à la FIF, le Board note avec satisfaction que l’Assemblée Générale Ordinaire de la FIF s’est enfin tenue, avec à la clé la mise en place de la Commission électorale. C’est donc le moment pour l’AFI de décider quel candidat soutenir.

Le Board note avec regret l’agitation de ce weekend et la tentative d’instrumentalisation de certains joueurs. Il saisit cette occasion pour rappeler que dans son organisation, l’AFI s’est toujours appuyée sur des délégués désignés pour chacun des 38 clubs de la Ligue de football professionnel (14 Ligue 1 et 24 Ligue 2).

Ces délégués ont des représentants qui servent d’interface avec le Board pour des missions spécifiques. C’est ainsi que les représentants des joueurs ont été associés à toutes les rencontres d’échanges avec les différents candidats déclarés. Plusieurs rencontres de restitution à l’attention de l’ensemble des délégués ont été organisées.

La décision du Board de soutenir la liste Yacine Idriss DIALLO rejoint d’ailleurs la recommandation faite par deux tiers des délégués à l’issue de leur réunion du vendredi 10 juillet 2020. De plus, elle est également l’expression de la fidélité à notre action au sein du GX.

*C’est le lieu de préciser que c’est à l’unanimité que les cinq membres du Board avaient décidé d’engager l’AFI au sein du GX. Aujourd’hui deux membres ont choisi de poursuivre un nouveau projet.

Même si les autres ont essayé, en vain, de les convaincre du contraire, force est de reconnaître qu’ils sont dans leur droit. Pour les trois autres, c’est-à-dire la majorité du Board, l’AFI se doit de rester loyal au groupe qu’il forme depuis trois années avec d’autres dirigeants d’associations membres de la FIF.*

Quelle que soit l’issue des élections à la FIF, l’AFI continuera son combat pour le mieux être des footballeurs ivoiriens.

Fait à Arras (France), le 13 Juillet 2020

Pour l’AFI
Le Secrétaire Général

ARUNA DINDANE