COP28 : Brice Clotaire Oligui Nguema à Dubaï

Le président de la transition gabonaise, le général Brice Oligui Nguéma, n’est pas content de ses compatriotes vivant à Dubaï. Il le leur a dit de vive voix, lors de sa récente visite aux Emirats arabes unis. 

 
Le tombeur d’Ali Bongo ne s’est vraiment pas encombré de circonlocutions sémantiques pour pointer du doigt la mauvaise réputation des Gabonais dans ce  pays.
« C’est honteux »
 
« Mes services rapportent des actes de vol, d’escroquerie, de braquage et même pour certains concitoyens gabonais, ce que les réseaux sociaux appellent communément ‘Porta Potty’ (pratique qui consiste à ouvrir la bouche pour qu’un milliardaire émirati y défèque contre de l’argent) », a fustigé Brice Oligui Nguéma. 
 
Il est persuadé que ces actes n’honorent pas le Gabon. « C’est désolant, c’est honteux », s’est indigné l’ex-chef de la garde républicaine, selon « Gabonactu ».
 
A Dubaï pour la Cop 28
 
L’homme d’Etat assure que ses services ne lui ont jamais dressé un portrait aussi dévalorisant de Gabonais vivant à l’étranger.
 
Notons que M. Oligui Nguéma était à Dubai pour prendre part à la 28e Conférence des parties sur le climat de l’ONU (Cop 28).    
Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici