Le candidat Rhdp dit avoir tiré les leçons du passé

Le candidat du Rhdp au Plateau Fabrice sawegnon a débuté sa campagne pour les municipales vendredi par une conférence de presse à l’Epp Ran. L’établissement qui abrite aussi le Cafop d’Abidjan est un lieu qui baigne dans une insalubrité déconcertante. Des murs crasseux, défraîchis par la moisissure. Difficile d’imaginer la date de la dernière couche de peinture.

Fabrice Sawegnon explique que le choix du lieu est un message. Relever les carences du maire sortant qu’il accuse de ne pas avoir apporté le changement souhaité. Aucun établissement digne du Plateau, aucun lieu de loisir, aucun lieu de shoping bâti. Même le magasin de luxe A. Constant a fermé ses portes, critique le candidat du Rhdp.

Si l’élection municipale de 2018 n’a pas été un succès, le patron de Voodoo veut croire en un contexte nouveau favorable. « En 2018, ils avaient un système de fraude multivote bien huilé. Ils nous ont fait ça. Aujourd’hui, nous sommes du Rhdp, nous sommes solidaires. Toutes les organisations de notre parti sont au travail. On n’ira pas dans leur propagande. (…) Nous ne sommes plus dans le show. On est dans la réalité. On a fait le choix de venir ici (Epp Ran, ndlr) pour faire les choses différemment.

Ce qu’on veut, c’est aller au fond des choses, être dans la réalité », a étayé M. Sawegnon qui estime que tout le monde s’était ligué contre lui souvent avec des arguments fallacieux alors qu’il n’y était pour rien. Il s’est défendu d’avoir convoyé des urnes chez sa mère en 2018 afin de changer les résultats du vote comme cela a été répandu à l’époque.

Le candidat se dit ragaillardi par le soutien de Ouattara Dramane cadre influent du Rhdp avec qui il était en concurrence pour avoir l’investiture du parti. Et si sa campagne porte sur les mêmes thèmes de 2018, la raison est simple. « Je suis sur les mêmes thèmes parce que rien n’a changé. On les a laissés travailler pour faire le bilan.

Ce qui nous mobilise, c’est de donner du travail aux jeunes », a martelé Fabrice Sawegnon qui défie le candidat du Pdci et maire sortant Jacques Gabriel Ehouo. Lequel a du souci à se faire avec la candidature de l’un de ses adjoints, Guy Monnet du Ppa-Ci. Les deux n’ont pu s’entendre sur une liste commune.

SD à Abidjan

——————————————————————————————————

Municipales : Fabrice Sawegnon dévoile sa vision pour le Plateau, le centre des affaires d’Abidjan

Fabrice Sawegnon affrontera à nouveau son principal rival, Jacques Ehouo, à ces joutes électorales majeures.

Candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, pouvoir) aux élections municipales du 2 septembre 2023, au Plateau, Fabrice Sawegnon a exposé son projet de société, lors d’une conférence de presse tenue ce vendredi 25 août 2023 à l’école EPP RAN du Plateau.

Plongeant l’assistance dans les souvenirs de son passé étudiant, il a partagé sa résilience face aux défis et sa vision audacieuse pour la commune du Plateau, une cité qui accueille entre 500.000 à 1 million de personnes par jour.

L’école EPP RAN du Plateau, témoin de ses premiers pas scolaires, occupe une place spéciale dans son cœur. Cette école où il a obtenu son entrée en 6e, est selon M. Sawegnon, le publicitaire de Alassane Ouattara, un véritable symbole et le berceau de ses débuts dans le système éducatif ivoirien.

Devant un public attentif, le candidat du Rhdp a révélé que le Plateau, avec ses 18 quartiers abritant plus de 7.000 habitants, voit 43,4% de sa population âgée entre 15 et 35 ans. Il a fait savoir que la commune bénéficie d’un budget conséquent, s’élevant à 14 milliards de F CFA par an.

Avec plus de 1.000 entreprises opérant sur son territoire, le Plateau attire chaque jour plus d’un million de travailleurs. Il s’est dit « déterminé à restaurer la glorieuse image de (la) commune, qui s’est estompée au fil des années ».

« Un jeune résidant ici devrait ressentir une fierté légitime en découvrant une panoplie d’offres, des restaurants aux écoles professionnelles, et bien plus encore », a-t-il martelé, promettant accorder une priorité au bien-être des enfants et un soutien actif aux femmes.

Pour Fabrice Sawegnon, « le Plateau est à l’aube d’une transformation majeure », c’est pourquoi il s’engage à « réinventer cette commune et à lui forger un avenir rayonnant ». La cité est dirigée par le député-maire Jacques Ehouo, candidat du Pdci (opposition).

La campagne pour l’élection des conseillers municipaux et régionaux s’est ouverte officiellement ce vendredi 25 août 2023 pour s’achever le jeudi 31 août 2023 à minuit. Durant cette période, les candidats devront convaincre les électeurs du Plateau, estimés à plus de 80.000.

AP/APA

Advertisement

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici