Home NEWS Cote d'Ivoire Péages en Côte d’Ivoire/ Le regard de Germain Kouassi, l’Ivoirien des systèmes...

Péages en Côte d’Ivoire/ Le regard de Germain Kouassi, l’Ivoirien des systèmes de péage aux États-Unis

0
65

Les Ivoiriens de l’extérieur s’intéressent de plus en plus à ce qui se fait de meilleur dans leur pays. Ils sont même tentés de revenir pour apporter leur expérience à la marche du pays. Germain Kouassi est de ceux-ci. Depuis New York son lieu de résidence et de travail, il jette un regard sur la politique des péages routiers en Côte d’Ivoire.

Germain Kouassi est un professionnel travaillant dans l’administration des services de péage résidant  aux Etats-Unis depuis 40 ans. Il totalise 17 années d’expérience dans ce secteur d’activités en plein essor en Côte d’Ivoire. Ce dernier affirme qu’il sera heureux de  mettre son expertise à la disposition de son pays la Côte d’Ivoire, s’il est sollicité. Germain Kouassi fait une importante contribution qui pourra apporter selon lui  un plus dans l’amélioration des services de péage en Côte d’Ivoire.

D’entrée de jeu, il estime qu’il est important pour nos dirigeants d’expliquer aux populations l’importance des idées novatrices et des projets de  développement tels que les péages. il  souligne que la réalisation de ces projets novateurs tels que les péages qui  sont encore méconnus par une importante frange de la population ivoirienne soit précédée par des campagnes de sensibilisation afin d’éviter les effets de surprise qui peuvent  être à l’origine de la colère des  populations qui découvrent  un nouveau système dans leur environnement ayant un impact négatif sur le panier de la ménagère.

«Ce que je  déplore, c’est le fait qu’on n’explique pas suffisamment aux populations et aux usagers le bien-fondé des idées novatrices, des chantiers et des projets de développement. On aurait pu procéder à une vaste campagne de sensibilisation. Aujourd’hui, l’opposition des populations qui découvrent un système nouveau dans leur environnement et son impact négatif sur le panier de la ménagère se situe au niveau des tarifs, les services après-vente, le service d’entretien et les mesures d’accompagnement », a expliqué M. Kouassi.

Relativement au coût des péages qui est souvent décrié par les populations, il propose au gouvernement la méthode utilisée aux Etats-Unis qui consiste ‘’à renégocier avec les opérateurs en vue de la prolongation de la durée de concession ce qui permettra de réduire considérablement le montant du péage quitte à les augmenter progressivement’’ , a-t-il  suggéré.

Sur sa lancée, il a souligné qu’en sa qualité de professionnel et formateur travaillant dans le service du péage depuis 17 ans,  il est favorable et adhère pleinement à cette nouvelle politique d’instauration des péages et de construction de ponts  engagée par les autorités ivoiriennes qui, selon lui, sera bénéfique pour tous les citoyens du pays à condition que ces infrastructures soient bien gérées car tout pays en voie de développement doit s’approprier les nouvelles technologies”, soutient Germain Kouassi qui encourage le ministre de l’équipement à poursuivre cette politique d’investissements pour le développement des infrastructures routières.

Albert  Zatté

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here