À Donsin, le Burkina boute Meridiam (et la France) hors de son aéroport

Alors que Paris a annoncé la suspension de l’aide au développement accordée au Burkina, Ouagadougou a décidé de résilier la convention de concession de l’aéroport de Donsin signée avec Meridiam et AMP. Déjà délétère, le climat entre les deux pays s’assombrit encore.

Le 9 août 2023, le Burkina Faso a décidé de mettre fin à la convention de concession de l’aéroport de Donsin, qui liait l’État au consortium composé de Meridiam* et son partenaire, Aéroport de Marseille Provence (AMP).

Les opérateurs français s’engageaient à investir plus de 220 millions d’euros pour concevoir, construire et exploiter le futur aéroport international burkinabè, situé à 35 kilomètres de la capitale, Ouagadougou, et prévu pour accueillir 1 million de passagers par an à sa mise en service.

La suite est réservée aux abonnés de JA

Advertisement

3 Commentaires

  1. Hello there! This post could not be written any better! Reading this post reminds me of my previous room mate! He always kept chatting about this. I will forward this write-up to him. Fairly certain he will have a good read. Many thanks for sharing!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici