Les nouvelles ne sont pas bonnes au Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci-Rda). Le vice-président du parti, Gaston Ouassenan Koné est décédé, à l’age de 84 ans,  dans la nuit du mardi 8 août 2023 à la Policlinique Hôtel Dieu d’Abidjan, de sources familiales.

Un nouveau deuil alors que le Pdci-Rda n’a pas encore fini de pleuré le décès de son président, Henri Konan Bédié, il y a à peine une semaine.

Le général Gaston Ouassénan Koné, ancien ministre et vice-président du PDCI, était une figure historique de l’armée ivoirienne, il était l’un des derniers compagnons encore en vie du président Félix Houphouët-Boigny.

Solange ARALAMON

—————————————————————–

Ouassénan Koné, le soldat qui a monté le drapeau ivoirien à l’indépendance

Le général Gaston Ouassénan Koné abhorre encore aujourd’hui une fierté d’avoir descendu le drapeau français et monté le drapeau ivoirien, à l’indépendance de la Côte d’Ivoire, le 7 août 1960.

« J’ai descendu le drapeau français et j’ai monté le drapeau ivoirien », confie à APA le général Gaston Ouassénan Koné, ajoutant avoir « fait entendre pour la première fois l’hymne national de la Côte d’Ivoire, l’Abidjanaise ».

Interrogé de savoir la circonstance qui l’a porté au pied de cette potence, il répond : « J’étais le plus jeune officier ivoirien, j’avais 21 ans, et dans l’armée, c’est le plus jeune qui fait toutes les corvées, donc c’était automatique que ce soit moi ».

Si non, poursuit-il, « je n’ai pas un mérite particulier ». Le général Ouassénan Koné, aujourd’hui à la retraite, est une valeur de l’armée ivoirienne. Il est un homme politique, et vice-président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci, ex-allié au pouvoir).

Djédjé Mady, également vice-président du Pdci s’en souvient. Devant de jeunes militants du parti,  mercredi, au siège de l’ex-parti unique, relate cet acte qui a marqué le début de la souveraineté de l’Etat de Côte d’Ivoire, qui était sous colonisation française.

Gaston Ouassénan Koné, né le 24 avril 1939 à Katiola, une localité située dans le Nord ivoirien, est un officier supérieur. Il a été promu général de brigade en 1977, et porte depuis 1979, le grade de général de division.

La Côte d’Ivoire commémore son 59è anniversaire de l’indépendance le 7 août 2019, sous la présidence du chef de l’Etat Alassane Ouattara. Il est prévu à Treichville, dans le Sud d’Abidjan.

AP/ls/APA

LA LISTE DES OFFICIERS IVOIRIENS PRÉSENTS A LA FÊTE NATIONALE DU 07 AOÛT 1960 :

Capitaines:

-Moussa Sannon
-Fofana Médiombo

Lieutenants:

-Oulaï Zahou Gaston
-Pehou Martin
-Sam Koffi
-Sy Ismaïla
-Zézé Barouan
-Barou
-Sangaré Moulaye

Sous-lieutenants:

-Balou
-Zagadou
-Kotoklo
-Ouassénan Koné

Etaient encore élèves-officiers, mais présents pour les fêtes:

Les aspirants:

-Koné Issouf
-Emile Blehouan.

Selon ce témoignage du Général Gaston Ouassénan Koné, c`est après l`indépendance que les Capitaines Ouattara Thomas D`Aquin et Coulibaly Ibrahima ainsi que le Lieutenant Tiémoko Fanny ont rejoint la Côte d`Ivoire.Aucune description de photo disponible.

Advertisement

4 Commentaires

  1. An interesting discussion is value comment. I think that you must write extra on this subject, it might not be a taboo subject but typically people are not enough to speak on such topics. To the next. Cheers

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici