NSIA Banque

NSIA Banque Côte d’Ivoire va lancer du 03 au 13 juillet 2017, une offre publique de vente (OPV) de 4 011 500 actions, soit 20,06% du capital, pour un montant global évalué à 34 539 525 000 FCFA (environ 59,3 millions $). Le prix de l’action étant fixé à 9000 FCFA (environ 15 $) pour les personnes physiques et morales et 6750 FCFA (environ 11 $), soit une décoté de 25% pour le personnel de NSIA Banque.

Cette OPV, annoncée depuis quelques mois déjà, se fera effectuée à raison de 3 170 000 actions nouvelles, soit 15,85% du capital à émettre dans le cadre de l’augmentation de capital en numéraire avec suppression du droit préférentiel de souscription des actionnaires. Ceci pour un montant total de 26 966 025 000 FCFA (environ 46,3 millions $), dont 615 100 actions nouvelles réservées au personnel de NSIA Banque.

Par ailleurs, 841 500 actions existantes, soit 4,21% du capital seront cédées au public dans le cadre de cette OPV par l’Etat de Côte d’Ivoire pour un montant total de 7 573 500 000 FCFA (environ 13 millions $). Toutefois, l’Etat ivoirien détenant 10% de parts de capital dans NSIA Banque, les 5,79% restants, soit 1 158 500 actions, seront cédées à la Caisse générale de retraite des agents de l’Etat (CGRAE), un organisme public en charge de la gestion des retraites des fonctionnaires de l’administration publique ivoirienne.

L’opération autorisée par le Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (CREPMF) depuis le 20 juin 2017 sera conduite la Société de gestion et d’intermédiation (SGI) Hudson, chef de file du syndicat de placement. Avec pour objectif, une introduction au premier compartiment de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) dans les semaines à venir.

Pour Jean Kacou Diagou, Président du Groupe NSIA, cette OPV permettra, entre autres, de « renforcer les moyens financiers de la banque dans le cadre de sa stratégie de développement ». Mais aussi « d’améliorer et consolider les ratios prudentiels pour permettre à la banque de prendre une avance sur l’évolution anticipée de la réglementation prudentielle Bâle II et III ».

A noter qu’en 2016, le résultat net de NSIA Banque Côte d’Ivoire a progressé de 19,75% pour s’établir à 17,120 milliards FCFA (environ 29,3 millions $). Le produit net bancaire est également passé de 49 535 000 000 FCFA (environ 85 millions $) en 2015 à 59 065 000 000 FCFA (environ 101,4 millions $) en 2016. Quant au coefficient d’exploitation, il est passé de 63,91% en 2015 à 59,55% en 2016. Les fonds propres de la banque s’établissant à 48 342 000 000 FCFA (environ 83 millions $) en 2016.

B.K

Agence Ecofin