En Guinée, le procès du 28 septembre a repris hier lundi 10 juillet après plus d’un mois de suspension. Marcel Guilavogui, celui qu’on présente comme le neveu de Dadis Camara, était à la barre. Il a accusé l’ancien putschiste d’être le « concepteur, l’ordonnateur et l’exécutant » du massacre. M Guilavogui a aussi évoqué le pacte scellé chez le féticheur Foromo avec Dadis Camara , Toumba Diakité et d’autres militaires.
En Guinée, Marcel Guilavogui fustige Dadis : « Vous êtes au début et à la fin de tout ce qui s’est passé »
 
« Chacun de nous sait ce que c’est un féticheur »
 
« Foromo c’est un féticheur, ce n’est pas un marabout. Chacun de nous sait ce que c’est un féticheur. Nous sommes Africains. Moi j’ai vu Foromo pour la première fois à Sonfonia sous la conduite du capitaine Dadis Camara avant même le décès du Général Lansana Conté, parce qu’il fallait partir à Sonfonia guidés par Dadis Camara pour nous préparer à l’avance. Donc nous avons pactisé, ça veut dire que nous avons juré…On a pactisé d’être auprès du président (Dadis) partout où il est et partout où il sera, de ne pas le trahir. J’étais là avec Dadis, Toumba, Escoba ( Mohamed Condé). Nous avons juré sur une calebasse. On a tous des signes sur nos corps avec la lame » a déclaré M Guilavogui selon la presse locale. L’homme fait également savoir qu’ils avaient « pris des choses contre d’éventuelles attaques des ennemis qu’on appelle anti-balles ». 
 
Pour rappel, Toumba Diakité avait déjà évoqué ce pacte scellé chez le féticheur Foromo lors de son passage à la barre il y a quelques mois. « Ça n’engage que M Aboubacar Diakité dit Toumba » avait lâché Dadis Camara quand il a été interrogé par le substitut du procureur Sidiki Camara. En clair, l’ex-putschiste ne reconnait pas le féticheur Foromo.
Advertisement

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici