Le président nigérian veut une application diligente de ces mesures. 

Bola Tinubu, président du Nigeria, a pris des mesures visant à transformer le pays en une destination privilégiée pour les investissements dans le secteur pétrolier et gazier en Afrique. Ces décisions, énoncées dans un décret présidentiel, ont pour objectif de stimuler le climat des investissements et de promouvoir la compétitivité du Nigeria dans le domaine énergétique.

Ces réformes, initiées par le chef de l’État après un examen minutieux des engagements et des comparaisons approfondies avec d’autres nations, comprennent plusieurs dispositions stratégiques. Notamment, l’introduction d’incitations fiscales pour les projets pétroliers et gaziers, la réduction des délais et des coûts liés aux processus d’adjudication des contrats, ainsi que la promotion de la rentabilité des exigences en matière de contenu local.

Selon Ajuri Ngelale, conseiller spécial du président pour les médias et la publicité, le président Tinubu a ordonné l’instauration immédiate d’incitations fiscales pour encourager les investissements dans le gaz non associé, les projets en eaux profondes et les développements intermédiaires. De même, une rationalisation du processus de passation des marchés a été exigée, avec pour objectif de réduire le délai à six mois, tout en garantissant le respect des exigences en matière de contenu local.

Les détails précis de ces réformes seront publiés dans le journal officiel et diffusés par le ministère fédéral de l’Information et de l’Orientation nationale, a précisé M. Ngelale. Il a également indiqué que ces mesures ont été élaborées en étroite collaboration avec plusieurs organes gouvernementaux et agences concernés par le secteur énergétique, dont le ministère fédéral de la Justice, le ministère fédéral des Finances, le ministère fédéral du Pétrole, entre autres.

Le président a également chargé son conseiller spécial pour l’énergie de coordonner l’application de ces directives en collaboration avec les différentes parties prenantes, afin d’assurer une mise en œuvre rapide et efficace des réformes.

GIK/fss/ac/APA

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici