La commercialisation du pétrole brut nigérien sur le marché international débutera en mai.

Le gouvernement du Niger a annoncé avoir sécurisé une avance de 400 millions de dollars de son partenaire chinois en vue de la future vente de pétrole brut, dont le début est prévu en mai.

Le Premier ministre nigérien, Ali Mahaman Lamine Zeine, et le président de la China National Petroleum Corporation (CNPC), Zhou Zuokun, ont signé des accords pour la commercialisation conjointe du pétrole brut à Niamey.a

La Chine versera cette avance dans le cadre d’un contrat de paiement, qui sera remboursé par les recettes générées par la vente du brut sur le marché international. Cette somme sera remboursée sur douze mois avec un taux d’intérêt de 7%.

Le Premier ministre a déclaré que ces fonds seront utilisés de manière transparente, en mettant l’accent sur la défense, la sécurité, le développement agricole, et l’amélioration des services médicaux du pays.

La commercialisation du pétrole brut nigérien sur le marché international débutera en mai, avec une production prévue de 90 000 barils par jour, dont le Niger recevra 25,4% des recettes.

L’acheminement se fera via un oléoduc de près de 2 000 km jusqu’au Bénin voisin. Malgré la récente levée des sanctions régionales, la frontière entre le Niger et le Bénin reste fermée.

Le Niger, bien que riche en uranium, demeure l’un des pays les plus pauvres au monde, et la construction de l’oléoduc, principalement financée par des investissements chinois, devrait augmenter sa production pétrolière à 200 000 barils par jour d’ici 2026.

Avec AFP 

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici