L’annonce de Netanyahu intervient après une conversation avec le président américain Joe Biden

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré, dimanche, que son gouvernement pourrait accepter une prolongation de la trêve humanitaire à Gaza « en échange de la libération de 10 otages pour chaque jour de trêve supplémentaire ».

 »J’ai discuté avec le président américain Joe Biden et je l’ai informé que nous accepterions une prolongation du cessez-le-feu en échange de la libération de 10 otages pour chaque jour supplémentaire de trêve, mais après cela nous réattaquerons immédiatement le Hamas », a-t-il annoncé dans une vidéo publiée par son bureau.

Et d’ajouter : « J’ai également informé le président américain qu’à la fin des grandes lignes, nous reviendrons de toutes nos forces pour atteindre nos objectifs qui sont les suivants : éradiquer le Hamas, faire en sorte que Gaza ne redevienne pas une menace pour Israël et bien évidemment la libération de tous les kidnappés (prisonniers) détenus à Gaza ».

Plus tôt dimanche, le mouvement Hamas a affirmé qu’il œuvre à prolonger la trêve humanitaire temporaire avec Israël dans la Bande de Gaza, à travers des consultations concernant la libération de davantage de détenus israéliens.

Au cours des trois premiers jours de la trêve, le Hamas a libéré 40 Israéliens et 18 étrangers, tandis qu’Israël a libéré 117 prisonniers palestiniens, dont des hommes et des femmes, au cours de la même période.

Le 24 novembre courant, une trêve humanitaire provisoire entre Israël et les factions palestiniennes est entrée en vigueur à 07h00 heure locale (05h00 GMT) pour une durée de 4 jours renouvelable, sous l’égide des intermédiaires qatari, égyptien et américain.

L’accord comprend l’échange de prisonniers et l’entrée d’une aide humanitaire, médicale, de secours, et de carburant dans toutes les zones de la Bande de Gaza, dont le nombre d’habitant s’élève à près de 2,3 millions de Palestiniens.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici