La veille de ce crash non encore élucidé, le patron de Wagner a diffusé une vidéo de lui, affirmant qu’il se trouvait en Afrique.

Le numéro un du groupe paramilitaire russe Wagner est mort ce mercredi 23 août 2023. Son jet qui a quitté Moscou pour rallier Saint-Pétersbourg s’est écrasé dans la région de Tver (ouest) causant le décès des 10 personnes qui se trouvaient à bord et dont les noms ont été dévoilés dans la soirée de mercredi par l’agence russe du transport aérien.

La veille de ce crash, Evgueni Prigojine a diffusé une vidéo de lui, prétendant se trouver en Afrique. D’une durée de 41 secondes, le patron de Wagner a expliqué les raisons de la présence de ses mercenaires en Afrique. « Wagner mène des actions de reconnaissance et de recherche, rend la Russie encore plus grande sur tous les continents et rend l’Afrique plus libre. Justice et bonheur pour le peuple africain », a-t-il assuré.

Le défunt patron de Wagner n’a pas précisé dans quel pays africain il se trouvait. Mais plusieurs sources indiquent que ces images ont été prises au Mali où plus d’un milliers d’hommes du groupe paramilitaire sont déployés dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, dans un contexte de brouille diplomatique entre Paris et Bamako. Cependant, les autorités maliennes ont toujours nié leur présence, préférant parler d’instructeurs russes. En Libye, Wagner se bat aux côtés des hommes du Maréchal Khalifa Haftar, qui contrôlent la partie orientale de la Libye et qui disputent le pouvoir aux autorités de Tripoli. Ils sont également en République centrafricaine où ils sont engagés dans la guerre contre les groupes rebelles et assurent la sécurité des autorités locales.

Victime d’un accident ?

La mort par accident du numéro un de Wagner au lendemain de cette visite interroge. Selon plusieurs sources, sa mort a un lien avec son court séjour en Afrique. Car, appuient-elles, il était sur le continent noir pour empêcher la mainmise de Moscou, par l’entremise d’Andreï Averyanov, commandant de la sinistre unité 29155 du renseignement militaire, chargée des assassinats à l’extérieur.

C’est de retour de ce voyage, révèle le journaliste d’investigation Christo Grozev, que l’avion de Prigojine qui était en compagnie de Dmitry Utkin, le co-fondateur de Wagner et de cinq autres personnes de son entourage, s’est crashé.

Jusqu’il y a peu, fidèle allié du président russe Vladimir Poutine, Evgueni Prigojine est tombé en disgrâce après l’échec de sa tentative de mutinerie contre l’état-major de l’armée russe en juin 2023. Engagé avec ses hommes dans la guerre en Ukraine, le chef de Wagner était en colère contre le ministre de la Défense et l’état-major de l’armée russe qu’il accusait de sabotage. Grâce à la médiation du président biélorusse, Alexandre Loukachenko, il a trouvé l’exil en Biélorussie avec son groupe.

Lors d’une conférence de presse qu’il avait animée en début juillet, le président biélorusse Alexandre Loukachenko avait livré le contenu de l’échange téléphonique qu’il avait eu avec Vladimir Poutine lors de cette tentative de mutinerie. D’après lui, le président russe avait opté pour l’élimination du patron de Wagner. Cependant, avance-t-il, il l’avait convaincu d’abandonner cette voie au profit du dialogue. Dans le même sillage, dans une vidéo qui est réapparue pendant cette mutinerie, l’on écoutait Vladimir Poutine répondre à la question d’un journaliste « qu’il peut tout pardonner sauf la trahison. » Et lors de son discours le jour de la marche des éléments de Prigojine sur Moscou, le président russe avait qualifié le chef de Wagner de traître. Le fondateur de Wagner a-t-il, donc, payé le prix de « sa » trahison ?

Une enquête a été ouverte pour élucider les circonstances du crash.

CA/los/ac/APA

Advertisement

2 Commentaires

  1. I have been browsing on-line more than three hours lately, but I by no means discovered any fascinating article like yours. It is beautiful worth enough for me. Personally, if all webmasters and bloggers made just right content as you did, the internet might be a lot more useful than ever before.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici