Au Mali, Mahmoud Dicko a été brièvement interpellé ce jeudi à l’aéroport international de Bamako. L’influent imam revenait d’un voyage en Mauritanie lorsqu’il s’est vu retirer son passeport diplomatique après son audition de près de deux heures par la police, selon son entourage.

 
Les autorités n’ont fourni publiquement aucune explication à ce retrait. Cité par l’Agence France Presse (AFP),  un membre des services de sécurité s’exprimant lui sous le couvert de l’anonymat a invoqué des « erreurs techniques » dans le passeport. Mahmoud Dicko est très critique envers les autorités de la transition, en raison notamment du projet de nouvelle Constitution et du référendum constitutionnel de dimanche dernier.
Advertisement

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici