Le colonel Alpha Yaya Sangaré a publié fin 2023 un livre de 400 pages intitulé « Mali: Le défi du terrorisme en Afrique »

Auteur d’un livre qui évoque des exactions commises par l’armée malienne contre des populations civiles, Alpha Yaya Sangaré a été arrêté samedi soir à Bamako. Ses écrits ont provoqué le courroux des militaires putschistes au pouvoir depuis 2020.

Auteur d’un ouvrage dans lequel il évoque des exactions de l’armée contre des populations civiles, Alpha Yaya Sangaré, colonel de l’armée malienne, a été arrêté samedi soir à Bamako, a appris l’Agence France-Presse (AFP) de source militaire et auprès de son entourage, dimanche 3 mars.

M. Sangaré a publié fin 2023 un livre de 400 pages intitulé Mali. Le défi du terrorisme en Afrique, qui a fait l’objet d’une séance de dédicace le 24 février à Bamako et dont certains passages ont provoqué le courroux des militaires putschistes au pouvoir depuis 2020. Le colonel y cite notamment des rapports d’organisations internationales de défense des droits humains documentant les abus de l’armée lors d’opérations antiterroristes.

« Le colonel Alpha Yaya Sangaré est aux arrêts depuis samedi après le communiqué du ministère de la défense au sujet du livre », a déclaré à l’AFP une source militaire sous le couvert de l’anonymat. Un membre de l’entourage du militaire a confirmé son arrestation à l’AFP.

Vendredi, le ministère de la défense malien avait dénoncé la publication de l’ouvrage, par voie de communiqué : « Certains paragraphes de ce livre portent de prétendues incriminations graves de violation des droits de l’homme par les FAMa [Forces armées maliennes] avec la complicité de la hiérarchie militaire. » Le ministère « dénonce et se désolidarise des fausses accusations à l’encontre des FAMa », poursuivait le communiqué.

Le Mali est en proie depuis 2012 à la propagation du djihadisme et à une grave crise non seulement sécuritaire, mais aussi politique et humanitaire. Les colonels qui ont pris le pouvoir par la force en 2020 ont opéré une réorientation stratégique, rompu la vieille alliance avec l’ancienne puissance dominante française et se sont tournés militairement et politiquement vers la Russie.

Avec AFP


Mali. Polémique autour du livre « Mali : le défi du terrorisme en Afrique » publié par le Colonel Alpha Yaya Sangaré

Mali: polémique après la parution du livre d'un colonel évoquant «des exactions» de l'armée
Dans l’ouvrage de 400 pages, le colonel Apha Yaya Sangaré aborde notamment la question des droits de l’homme au sein de l’armée malienne. « Depuis 2016, écrit-il, les FDS se sont livrées à des exactions à l’encontre de personnes accusées de faire partie des groupes terroristes ».

Dans un communiqué publié ce vendredi 1er mars, le ministère de la Défense et des Anciens combattants annonce la soumission « à la règlementation en vigueur », du Colonel Alpha Yaya Sangaré, auteur du livre « Mali : le défi du terrorisme en Afrique ». Le communiqué dénonce des passages du livre qui incriminent les « FAMA ».

 « Certains paragraphes de ce livre portent de prétendues incriminations graves de violation des droits de l’homme par les FAMa avec la complicité de la hiérarchie militaire et des sabordages à l’égard de l’Etat du Mali », peut-on lire dans le communiqué signé par le Général de Brigade Daoud Aly Mohammedine, en lieu et place du Colonel Sadio Camara, en déplacement en Russie.

 Le 24 février dernier, à l’Ecole de Maintien de la Paix, le livre avait été lancé en grande pompe, en présence du Colonel Abdoulaye Maïga, ministre d’Etat et porte-parole du gouvernement. C’était également en présence de plusieurs officiers supérieurs de l’armée notamment ceux de la Direction de l’Information et des Relations publiques (DIRPA).

L’ORTM avait consacré un reportage de six minutes à la sortie de livre. « Le livre 400 pages retrace la problématique de la menace terroriste sur le continent africain, notamment au Mali. (…) L’auteur voit le phénomène du terrorisme sous deux angles. Primo, il fait un bilan contrasté de la lutte anti-terroriste sur le continent africain, particulièrement au Mali. Secundo, il propose des pistes stratégiques de solution pour un avenir plus serein », avait commenté la télévision nationale sur ses réseaux sociaux. Que s’est donc-t-il passé ?

Une semaine après le lancement du livre, le ministère de la Défense « dénonce et se désolidarise des fausses accusations à l’encontre des FAMa ». Aussi, le ministère de la Défense « constate avec regret que la procédure et le processus de validation de publication de l’ouvrage n’ont pas été respectés contrairement aux précédentes publications ». Selon le Communiqué, le Colonel Alpha Yaya Sangaré sera « soumis à la règlementation en vigueur ».

 

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici