La Haute Cour Constitutionnelle (HCC) malgache a proclamé vendredi les résultats officiels et définitifs du premier tour de l’élection présidentielle confirmant la victoire du Président sortant, Andry Rajoelina avec 58,96,% des voix.

Il est suivi par Siteny Randrianasoliniaiko qui est crédité de 14,39% des voix tandis que Marc Ravalomanana, arrivé à la troisième place totalise 12,09 % des voix.

D’après la loi, les candidats et les électeurs avaient deux jours, du 26 au 27 novembre, pour déposer des requêtes liées aux contentieux électoraux auprès du tribunal administratif ou de la Haute Cour Constitutionnelle.

La Cour a reçu une quinzaine de requêtes dont la plupart ont été déclarées recevables mais non fondées.

Seuls deux candidats à savoir Andry Rajoelina et Sendrison Daniela Raderanirina ont fait le déplacement au siège de la HCC à Ambohidahy, Antananarivo pour assister à cette cérémonie de proclamation.

« Je remercie tous ceux qui ont voté pour moi tout comme ceux qui n’ont pas voté. J’exercerai ma fonction en toute dignité et je ne vais pas ménager mes efforts pour le développement de Madagascar », a affirmé Andry Rajoelina au cours d’un bref entretien avec les journalistes à sa sortie de la cérémonie. Selon ses explications, les membres du gouvernement qui ont été efficace seront reconduit à leur fonction. « Il faut respecter le choix du peuple », a-t-il enfin lancé à l’endroit de ses adversaires.

L’opposition, pour sa part, campe sur sa position et maintient ses revendications en vue de l’annulation du scrutin et la mise en place d’un régime de transition de sept mois. Elle annonce la poursuite de leur combat et affirme mobiliser ses partisans dans les régions.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici