Ally Coulibaly, Ministre des Affaires Etrangères
Le Gouvernement prend note de la déclaration du Haut Représentant faite au nom de l’Union Européenne en date du 18 septembre 2020, par laquelle il prend acte de la décision du Conseil Constitutionnel du 14 septembre 2020, relative à la publication de la liste des candidats à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Lire aussi: L’UE appelle l’ensemble de la classe politique à dialoguer

Le Gouvernement se réjouit de la volonté de l’Union Européenne, partenaire historique de la Côte d’Ivoire, de l’accompagner dans le processus électoral.

Le Gouvernement réaffirme que l’Etat de Côte d’Ivoire est respectueux de l’ensemble des droits et libertés consacrés par la Constitution et par les instruments juridiques internationaux auxquels il a souscrit.

Il tient, toutefois, à rappeler que l’Etat de Côte d’Ivoire tire toutes les conséquences du retrait de sa déclaration de compétence du 28 avril 2020, consécutif aux graves et intolérables agissements de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples qui portent atteinte à sa souveraineté.

Enfin, le Gouvernement assure l’opinion nationale et internationale que toutes les dispositions sont prises pour garantir la tenue, le 31 octobre 2020, d’élections paisibles, transparentes et libres en Côte d’ Ivoire. Il invite l’ensemble des partenaires extérieurs à œuvrer résolument, aux côtés du Gouvernement, en faveur du respect du calendrier électoral.

Fait à Abidjan, le 20 Septembre 2020

Pour le Gouvernement,

Le Ministre des Affaires Etrangères

Ally Coulibaly

Image