En Afrique, Moscou s’appuie sur un réseau d’influenceurs, de politiques et d’hommes d’affaires. Parmi eux, Kemi Seba et Nathalie Yamb, et d’autres qui ont émergé ces dernières années.

En 2019, alors que Moscou entendait sonner son grand retour en Afrique avec son premier sommet Russie-Afrique, quarante-cinq chefs d’Etat et de gouvernement avaient fait le déplacement à Sotchi. Cette année, aucun chiffre n’a encore été annoncé par le Kremlin, mais le nombre de dirigeants africains présents sera un indicateur du succès ou non de ce sommet. La Russie n’est cependant pas uniquement tributaire des pouvoirs africains pour asseoir son influence. Elle dispose pour cela d’un réseau d’influenceurs, de politiques et d’hommes d’affaires.

Lemonde

 

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici