Les profiteurs de l’Afrique – Ces idées qui gouvernent le monde

0
25

L’Afrique participe de la mondialisation au même titre que les autres continents. Elle ne manque pas d’atouts pour en être un aiguillon du progrès et du développement : une démographie vigoureuse et jeune, des richesses minières et énergétiques, une classe moyenne qui consomme, une croissance soutenue. Mais elle n’en profite pas à la mesure de ses richesses pour des raisons à la fois intérieures, ce continent est sans cesse précarisé par des conflits violents, le terrorisme et une corruption endémique, mais aussi et surtout, selon la majorité des observateurs africains, voir occidentaux, par ce que ce continent n’est pas protagoniste de son destin.

Selon le pape François, au cours d’un récent déplacement en République démocratique du Congo, l’Afrique subirait toujours les effets délétères d’un « colonialisme économique déchainé ». Sont incriminés pêle-mêle les drastiques ajustements structurels du FMI, de la Banque mondiale et autre OMC, les pressions de la Chine, de la Russie, de l’Europe, le pillage des ressources, le soutien à des dictateurs, l’ingérence dans les affaires intérieures. Bref, l’Afrique cherche à conquérir une légitime souveraineté pour agir face aux enjeux économiques, sociaux, climatiques et stratégiques qui agitent la planète. Émile Malet reçoit : – Aminata Dramane Traoré : ancienne ministre culture et tourisme du Mali (en visioconférence) – Sylvie Brunel : professeur des Universités, écrivaine, géographe – Calixthe Beyala : romancière – Antoine Glaser : journaliste, essayiste L’actualité dévoile chaque jour un monde qui s’agite, se déchire, s’attire, se confronte… Loin de l’enchevêtrement de ces images en continu, Emile Malet invite à regarder l’actualité autrement… avec le concours d´esprits éclectiques, sans ornières idéologiques pour mieux appréhender ces idées qui gouvernent le monde. 

#LCP #assembléenationale

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici