Le baril de pétrole Brent a dépassé les 90,5 dollars

Les prix à terme du pétrole ont augmenté en début de séance, vendredi, de plus de 3 dollars le baril, dépassant les 90,5 dollars, sous l’effet de l’attaque menée selon des rapports médiatiques, par Israël contre l’Iran.

Vendredi à l’aube, la télévision officielle iranienne a affirmé qu’aucune installation nucléaire de la ville d’Ispahan n’avait été ciblée ou affectée, après que le pays a été soumis à des attaques de drones, conjuguées aux menaces de représailles de Tel-Aviv suite à une attaque iranienne visant Israël il y a quelques jours.

L’agence de presse iranienne Mehr a rapporté que les systèmes de défense aérienne ont détruit 3 petits drones dans le ciel de la province d’Ispahan, « et que le trafic aérien a été suspendu à Ispahan, Chiraz et Téhéran », avant sa reprise progressive.

Vers 03h00 GMT, les prix à terme du Brent pour livraison en juin ont augmenté de 3,5%, soit 3,2 dollars, à 90,5 dollars le baril.

Les estimations des analystes des marchés financiers indiquent que les négociants en pétrole du monde entier devront ajouter une prime de risque aux contrats à terme sur le pétrole, à mesure que les tensions au Moyen-Orient se poursuivent, ce qui entraînera une hausse des prix.

L’Iran est un important producteur de pétrole brut, avec une moyenne quotidienne supérieure à 3 millions de barils, et à sa frontière sud se trouve le détroit d’Ormuz, par lequel environ 18 millions de barils par jour transitent vers les marchés mondiaux.

Vendredi matin, Tally Gotliv, membre de la Knesset du parti Likoud dirigé par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, a laissé entendre qu’Israël attaquerait l’Iran bien que Tel Aviv n’ait pas officiellement revendiqué l’opération.

Tel Aviv garde toujours le silence face aux informations américaines selon lesquelles Israël aurait attaqué des cibles en Iran, en Syrie et en Irak.

Pour sa part, la Douzième chaîne israélienne a rapporté que « le ministère des Affaires étrangères a demandé à ses ambassades à travers le monde de s’abstenir de faire des déclarations sur les informations faisant état d’une attaque en Iran ».

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici