Les clubs de football saoudiens ont dépensé 957 millions de dollars pour leurs joueurs lors du mercato estival, avec une dépense nette de 907 millions de dollars qui vient juste derrière la Premier League anglaise, a déclaré vendredi Deloitte.

Des joueurs vedettes tels que Neymar et Karim Benzema figuraient parmi les 94 acquisitions à l’étranger, dont 37 provenant des cinq plus grandes ligues européennes, a indiqué le Sports Business Group du cabinet de conseil financier.

Une grande partie des affaires de la Saudi Pro League se faisait avec les clubs de la Premier League anglaise, qui ont reçu 698 millions de dollars en frais de transfert à l’étranger, dont 312 millions de dollars d’équipes saoudiennes.

Les dépenses nettes de la Pro League, en déduisant l’argent reçu de la vente des joueurs, s’élevaient à 907 millions de dollars, ce qui les place derrière les dépenses nettes de la Premier League, qui s’élevaient à 1,39 milliard de dollars.

Les clubs saoudiens ont dépensé 148 millions de dollars en Ligue 1 française, 122 millions de dollars en Serie A italienne, 116 millions de dollars en Liga espagnole et 32 ​​millions de dollars en Bundesliga allemande, a indiqué Deloitte.

Le classement élevé de la Saudi Pro League s’est produit malgré une fenêtre chargée où les dépenses brutes des cinq grands se sont élevées à 6,1 milliards de dollars, soit environ un quart de plus que les 4,85 milliards de dollars de l’été dernier.

La Pro League, qui comprend quatre équipes appartenant au Fonds d’investissement public financé par le pétrole, a acheté des joueurs pour réorganiser la ligue dans le cadre de l’ambitieux plan de diversification économique du pays.

Les chiffres de Deloitte n’incluent pas la signature par Al-Nassr de la superstar portugaise Cristiano Ronaldo, arrivé à Riyad en janvier pour un contrat de deux ans et demi estimé à 400 millions d’euros.

Izzy Wray, du Sports Business Group, a déclaré que c’était la première fois depuis 2016 qu’une ligue internationale dépensait plus que l’un des cinq grands européens lors d’une fenêtre de transfert.

« Le nombre ambitieux d’acquisitions de joueurs et le calibre des joueurs recrutés par les clubs de la Pro League saoudienne démontrent l’engagement du royaume à propulser la SPL pour devenir une ligue de football de premier plan sur la scène mondiale », a déclaré Wray.

« Nous n’en sommes qu’aux premiers balbutiements de ce que nous pouvons appeler la première phase du projet de la Saudi Pro League, et la vision futuriste se reflète également dans la baisse de l’âge moyen de la ligue par rapport à la saison dernière. »

Les responsables saoudiens se sont fixés pour objectif de faire de la Pro League, jusqu’alors méconnue, l’une des cinq meilleures compétitions de football nationales au monde, mesurées par la qualité des joueurs, la fréquentation des stades et le succès commercial.

Advertisement

2 Commentaires

  1. An impressive share, I just given this onto a colleague who was doing a little analysis on this. And he in fact bought me breakfast because I found it for him.. smile. So let me reword that: Thnx for the treat! But yeah Thnkx for spending the time to discuss this, I feel strongly about it and love reading more on this topic. If possible, as you become expertise, would you mind updating your blog with more details? It is highly helpful for me. Big thumb up for this blog post!

  2. What i don’t realize is in fact how you’re now not actually a lot more neatly-favored than you might be now. You are so intelligent. You know thus significantly when it comes to this topic, produced me individually consider it from numerous various angles. Its like women and men don’t seem to be fascinated except it is one thing to do with Girl gaga! Your personal stuffs excellent. All the time deal with it up!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici