L’Amiri Diwan (cabinet princier) du Koweït a annoncé samedi le décès de l’émir du pays, Cheikh Nawaf Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, à l’âge de 86 ans.

C’est ce qu’a fait savoir l’Amiri Diwan, dans un communiqué publié quelques jours après une annonce faisant état des problèmes de santé de l’émir.

« Avec une grande tristesse, le peuple koweïtien, les nations arabes et islamiques et les peuples amis du monde, pleurent le regretté émir du pays, Cheikh Nawaf Al-Ahmad Al-Jaber Al- Sabah, décédé aujourd’hui samedi », lit-on de même source.

Fin novembre, l’Amiri Diwan avait annoncé dans un communiqué « que l’émir du pays, Cheikh Nawaf Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, avait été admis à l’hôpital pour recevoir des soins et subir des examens médicaux, suite à des problèmes de santé ».

Cheikh Nawaf Al-Ahmad a pris les rênes du gouvernement du Koweït le 29 septembre 2020, succédant à l’émir du pays, Cheikh Sabah Al-Ahmad Jaber Al-Sabah.


Koweït: Cheikh Meshaal Al-Sabah nommé nouvel émir du pays Koweït: Cheikh Meshaal Al-Sabah nommé nouvel émir du pays

Son prédécesseur sera enterré dimanche, lors d’une cérémonie réservée uniquement « aux proches » selon deux communiqués officiels du Conseil des ministres koweïtien et du cabinet princier

Le Koweït a annoncé samedi la nomination du prince héritier Cheikh Meshaal Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, émir du pays, succédant à son prédécesseur Cheikh Nawaf Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, décédé à l’âge de 86 ans. Il sera enterré dimanche lors d’une « cérémonie réservée uniquement aux proches ».

C’est ce qui ressort de deux déclarations distinctes du Conseil des ministres koweïtien et de l’Amiri Diwan (Cabinet princier), suite à l’annonce du décès de Cheikh Nawaf Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, samedi.

Le Cabinet princier koweïtien a affirmé, dans sa déclaration, qu’il « fait appel à Cheikh Meshaal Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah comme nouvel émir du pays ».

Les dispositions de gouvernance selon la Constitution koweïtienne prévoient que le prince héritier assume les rênes du gouvernement.

Tandis que le cabinet princier a annoncé, dans son communiqué, que « les funérailles du défunt émir sera limitée seulement à ses proches, à la mosquée Bilal Bin Rabah (dans la capitale koweïtienne) dimanche ».

Pendant ce temps, « l’émir du pays, Cheikh Meshaal Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, et la famille Al-Sabah reçoivent les condoléances au bureau de la famille Al-Sabah, au palais de Bayan, lundi et mardi ».

Plus tôt samedi, le gouvernement koweïtien a décrété 40 jours de deuil ainsi que la fermeture des services officiels pendant trois jours.

Le système de gouvernement du Koweït est princier démocratique, constitutionnel héréditaire, tirant sa légitimité de la Constitution et permettant le transfert du pouvoir au sein de la famille dirigeante des descendants de Moubarak Al-Sabah.

Les trois pouvoirs définis par la Constitution au Koweït sont le pouvoir exécutif, le pouvoir législatif et le pouvoir judiciaire, sous la direction suprême de l’émir.

Fin novembre, le cabinet princier avait annoncé dans un communiqué « que l’émir du pays, Cheikh Nawaf Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, avait été admis à l’hôpital pour recevoir des soins et subir des examens médicaux, suite à des problèmes de santé ».

Cheikh Nawaf Al-Ahmad a pris les rênes du gouvernement du Koweït le 29 septembre 2020, succédant à l’émir du pays, Cheikh Sabah Al-Ahmad Jaber Al-Sabah.

 

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici