Le chef de la communication d’Alassane Ouattara publie un livre de développement intitulé : « Transcender, la théorie du miroir » sorti aux éditions « La Bruyère » en France, qui soigne son retour en première ligne sur la place publique nationale après sa terrible déconvenue aux élections municipales du Plateau.

Z. Bati Abouè

C’est un pari de communication risqué. Trois mois après sa deuxième défaite électorale, au Plateau, face au même adversaire, Fabrice Sawegnon fait ses premiers pas d’écrivain en publiant aux éditions « La Bruyère », en France, un livre de développement humain intitulé : « Transcender, la théorie du miroir ».
La cérémonie de dédicace est prévue le 1er décembre prochain au cinéma « le Majestic » de l’hôtel Ivoire qui peut enregistrer jusqu’à 1200 places assises. Le livre de Sawegnon, plus un baratin de coaching classique conseillé en entreprise qu’une réflexion approfondie sur le développement humain, théorise le miroir comme un moyen ultime de motivation de soi, puisqu’il permet une prise de conscience physique de soi-même.
« Transcender, la théorie du miroir » se veut, plus simplement, un partage de techniques que l’auteur présente à ses lecteurs pour les avoir expérimentées durant sa riche carrière d’homme d’affaires, techniques qui ont sans doute forgé sa trop grande confiance en lui et, qui sait, peut-être, sa réussite. « Quand ce regard de l’autre est positif ou incitatif (à mieux faire, à y aller, à mouiller le maillot…), aucun problème.
Mais cela se corse lorsque le regard est limitatif, voire négatif. Parce qu’une fois encore, le regard de l’autre est subjectif, c’est-à-dire le fruit d’un individu avec ses propres perceptions dictées par un parcours, une culture, un inconscient personnel qui n’ont plus rien n’avoir avec vous ! », écrit Fabrice Sawegnon qui exclue d’emblée que le regard sur soi puisse être léger, faux, narcissique et paranoïaque.
Militant du RHDP et très proche collaborateur d’Alassane Ouattara, le patron de Voodoo group n’était plus apparu sur la scène publique nationale depuis sa seconde défaite à la mairie du Plateau où il avait à nouveau essayé de toucher le graal communal face au même Jacques Ehouo. Son cercle de collaborateurs qui a éclaté en mille morceaux sous le poids de cette deuxième désillusion électorale, est encore sous le choc depuis trois mois, d’autant plus que celui-ci est par ailleurs interdit d’accès au « boss » Sawegnon qui multiplie les accusations et les règlements de comptes autour de lui.
Le candidat du RHDP se plaint d’avoir eu une « équipe incompétente, déloyale et corrompue » qui n’a pas su exploiter les 99% de chances qu’elle avait de passer l’obstacle Ehouo qui totalise maintenant trois victoires en trois confrontations électorales face aux candidats du parti au pouvoir. Devant cette cruelle réalité, le RHDP chercherait désormais à démarcher le maire PDCI plutôt que de compter sur ses élites locales promptes à se glisser des peaux de banane sous les pieds.
Se sentant victime de divers coups tordus de Ouattara Dramane dit O.D, son alter égo du parti au pouvoir, durant la campagne électorale, le patron de Voodoo ruminerait sa vengeance ; ce qui laisse à ses indécrottables soutiens l’infime espoir qu’il fera immanquablement son come-back au Plateau avant la prochaine présidentielle, histoire de livrer sa dernière guerre de leadership. Mais à quel prix et avec quelle troupe ?
Les principaux relais ayant été remerciés, parfois avec des injures à la clé, Fabrice Sawegnon ne devrait plus que cultiver son jardin professionnel et se préoccuper de ses parts de marchés présidentiels résiduels grignotés en permanence par la concurrence interne.
Il peut néanmoins se targuer d’avoir une nouvelle corde à son arc, ce livre, une nouvelle femme, sa collaboratrice de lifetv, après son divorce, et une nouvelle vie qu’il pourra toujours largement mener à l’abri du besoin. A l’ombre de celle-ci, il pourra toujours interroger son miroir comme Blanche neige : miroir, mon gentil miroir, qui est la plus belle du royaume (de la ouattarandie) ?…
MONDAFRIQUE
Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici