Les autorités nigériennes ont annoncé qu’elles vont réviser tous les accords militaires avec les pays disposant des bases au Niger.

Cette décision a été notifiée aux pays concernés dans une correspondance adressée à leurs représentations diplomatiques par le ministère nigérien des affaires étrangères.

« Depuis l’avènement au pouvoir du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP), le 26 juillet 2023, le Niger s’est résolument engagé dans la voie de l’affirmation de sa souveraineté, la sauvegarde de la patrie et la défense de ses intérêts », indique la correspondance consultée par Anadolu.

« Dans cette perspective et conformément aux exigences du peuple nigérien, le ministère informe tous les pays partenaires, qui disposent d’une force militaire stationnée sur le territoire national, que le Niger procédera une révision de tous les accords signés avec les dits pays », a ajouté la même source, précisant qu’ à cet effet, « un projet de protocole d’accord leur sera soumis pour insuffler une nouvelle dynamique à la coopération bilatérale ».

Ce sont les États-Unis d’Amérique, l’Allemagne et l’Italie qui disposent des bases militaires au Niger.

Suite au coup d’État du 26 juillet dernier et le refus des autorités françaises de leur reconnaître toute légitimité, les militaires du CNSP ont demandé et obtenu le retrait de tous les soldats français au Niger. Les derniers soldats français ont quitté Niamey le jeudi 22 décembre courant.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici