La demande a été soumise « suite aux inquiétudes suscitées par l’escalade des attaques contre les civils à Gaza ».

Le Mexique et le Chili ont annoncé avoir saisi la Cour pénale internationale (CPI) pour enquêter sur les crimes israéliens commis contre des civils dans la bande de Gaza.

Le ministère mexicain des Affaires étrangères a indiqué, par voie de communiqué, que la demande a été soumise « suite aux inquiétudes suscitées par la récente escalade des attaques contre les civils, en particulier à Gaza ».

La diplomatie mexicaine a souligné avoir soumis une demande avec le Chili à la Cour pénale internationale pour enquêter sur les crimes commis contre les civils à Gaza.

Le communiqué a mis l’accent sur l’adhésion de Mexico à la solution à deux États et sur le fait que le conflit dans la région pourrait être « résolu de manière pacifique » grâce à l’enquête que la Cour pénale internationale va entamer.

Pour sa part, le ministre chilien des Affaires étrangères, Alberto van Klaveren, a souligné dans une déclaration à la presse dans la capitale chilienne Santiago, que son pays était « désireux de soutenir l’enquête sur de possibles crimes de guerre ».

Depuis le 7 octobre 2023, l’armée israélienne mène des opérations militaires meurtrières contre Gaza qui ont fait, jusqu’à la journée du vendredi, « 24 762 tués, 62 108 blessés et une catastrophe humanitaire sans précédent », provoquant aussi le déplacement d’environ 1,9 million de personnes, soit plus de 85 % de la population de l’enclave palestinienne, selon les autorités palestiniennes et les Nations unies.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici