L’ex-premier ministre de la Guinée Sidya Touré travaille-t-il dans l’administration publique ivoirienne ? Une information reprise dans certains médias l’annonce comme conseiller spécial de Tiémoko Meylet Koné, le vice-président de la République de Côte d’Ivoire. L’Union des Forces Républicaines (UFR) dit autre chose.

La Côte d’Ivoire semblerait lui réussir. Après avoir quitté la Guinée, son pays natal pour la Côte d’Ivoire, Sidya Touré se serait trouvé un travail, et non des moindres. Selon le confrère Confidentiel Afrique, l’ex-Premier ministre de la Guinée a atterri à la Vice-présidence de la République de Côte d’Ivoire.

À en croire l’information, l’opposant guinéen, et ancien directeur de cabinet d’Alassane Ouattara ( quand ce dernier était Premier ministre du président Félix Houphouët-Boigny, a été nommé conseiller spécial du Vice-président de la République Tiémoko Meylet Koné.

Vrai ou faux ? Depuis Conakry, l’information a fait réagir. Et la réaction vient de l’Union des Forces Républicaines (UFR) sa formation politique. Le jeudi 20 juillet 2023, ce parti politique a démenti par la voix de son responsable de communication. Invité de l’émission  »Mirador » de la radio Fim FM en Guinée, Fodé Baldé a démenti.

« Nous ne disons pas que c’est mauvais, mais sauf que cela ne s’est jamais passé. On ne peut donc pas se permettre de spéculer là-dessus. Le président Sidya Touré est plutôt inquiet pour la réalité de nos marchés. Je voudrais que vous compreniez quelque chose. Vous parlez de quelqu’un qui a fait plus de 30 ans de services où il a fait ses preuves. Encore une fois, moi je ne crois pas et ce n’est pas vrai », a dit le communicant de l’UFR.

Selon Fodé Baldé, la Côte d’Ivoire dispose de vaillants cadres pour occuper un tel poste.

« Les ivoiriens sont suffisamment instruits pour être dans la dynamique de la gestion du président Ouattara. Le président ADO peut avoir besoin des conseils, pas seulement lui, les chefs d’Etat de la sous-région aussi peuvent avoir besoin de lui. Il faut noter de passage qu’il a une maîtrise parfaite de l’administration ivoirienne. Pour preuve, le président Ouattara a dit au siège du RHDP, qu’il a redressé la Côte d’Ivoire avec l’aide de 5 personnes dont le président Sidya Touré. S’il voulait être dans le conseil, ce n’est pas dans un cabinet du vice-président mais plutôt dans le cabinet de Ouattara. Ce qui reste clair, il est préoccupé par ce qui se passe dans notre pays », a conclu Fodé Baldé tel que rapporté par le confrère mediaguinee.com.

Arnaud Houssou

Advertisement

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici