Le Président de la République, S.E.M Alassane OUATTARA, a échangé, ce mardi 20 juin 2023, au Palais de la Présidence de la République, avec le nouveau Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, M. Léonardo Santos Simao.

Le Chef de l’Etat a félicité M. Léonardo Simao, une personnalité de grande expérience internationale, pour sa désignation en qualité de Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel.

Il a souligné avoir évoqué avec M. Simao, les préoccupations de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique de l’Ouest, qui portent notamment sur la situation dans les pays en transition ; le Mali, la Guinée et le Burkina Faso, pour lesquels la tenue des élections dans les délais proposés est souhaitée, afin que ces pays disposent des régimes et des dirigeants démocratiquement élus.

Pour le Président Alassane OUATTARA, cela est un impératif pour toute l’Afrique de l’Ouest, en particulier pour la Côte d’Ivoire, pays voisin à ces trois Nations, et qui y a soutenu tous les efforts de sortie de crise.

Le Chef de l’Etat a fait remarquer qu’outre ces trois (3) pays en transition, des élections se tiendront également cette année ou au cours de l’année prochaine, dans plusieurs autres pays de la sous-région, et a invité le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations à intégrer cela à son calendrier.

Pour terminer, le Président de la République a révélé que ce sujet fera l’objet de discussions au cours du prochain Sommet de la CEDEAO qui aura lieu le 9 juillet 2023, en Guinée-Bissau.

Quant au Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, il a exprimé sa joie d’avoir été reçu par le Chef de l’Etat et a tenu à lui traduire toute sa gratitude pour le soutien apporté à sa candidature en vue de sa désignation à ce poste. Il a dit son engagement à travailler pour la paix, la stabilité et le développement de la sous-région et du sahel.

M. Léonardo Simao a tenu à saluer les bons résultats déjà obtenus, notamment au Nigéria et en Guinée-Bissau, où il y a eu des élections paisibles.

Toutefois, il a reconnu que de nombreux défis restent encore à relever, mais s’est dit convaincu qu’avec le soutien de la Communauté internationale, des succès seront enregistrés.

Notons que M. Léonardo Santos Simao, de nationalité mozambicaine, succède à ce poste à M. Saleh Annadif, nommé Ministre des Affaires Etrangères du Tchad.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici