Henry Kissinger, grande figure de la diplomatie américaine aux facettes parfois controversées, qui fut secrétaire d’État sous Richard Nixon et Gerald Ford, est mort à l’âge de 100 ans, a annoncé mercredi son organisation dans un communiqué.

Acteur incontournable de la diplomatie mondiale pendant la guerre froide, M. Kissinger « est mort aujourd’hui dans sa maison du Connecticut », a indiqué cette même source.

Voici cinq faits d’armes de ce diplomate hors pair, mais aussi décrié qui a été conseiller à la sécurité nationale et secrétaire d’État sous les présidents Richard Nixon et Gerald Ford de 1969 à 1977.

Dégel avec la Chine

Henry Kissinger s’est rendu secrètement à Pékin en juillet 1971 afin de nouer des liens avec la Chine communiste, ouvrant la voie à la visite historique du président Richard Nixon à Pékin en 1972.

Cette main tendue à la Chine a mis fin à l’isolement du géant asiatique et contribué à la montée en puissance de Pékin, d’abord économique, sur la scène mondiale.

Vietnam et Nobel

Henry Kissinger a mené, dans le plus grand secret et parallèlement aux bombardements de Hanoï, des négociations avec Le Duc Tho pour mettre fin à la guerre du Vietnam.

La signature d’un cessez-le-feu lui a valu le prix Nobel de la paix avec le Nord-Vietnamien en 1973 que ce dernier refuse arguant que la trêve négociée n’était pas respectée.

Kissinger lui n’ose pas se rendre à Oslo, de peur de manifestations, et s’y fait remplacer par l’ambassadeur américain.

Le soutien aux dictatures

Les détracteurs de Kissinger pointent son soutien aux coups d’État en Amérique latine, au nom de la lutte contre le communisme, et tout particulièrement au Chili où les États-Unis aident à porter au pouvoir le dictateur Augusto Pinochet après le suicide de Salvador Allende, en 1973.

Les invasions

La défense de l’intérêt général des États-Unis l’amène aussi à soutenir, plus ou moins tacitement, plusieurs invasions à l’époque. Ainsi de son soutien au président indonésien Suharto dont l’invasion du Timor oriental a entraîné 200 000 morts en 1975.

C’est aussi le cas pour la Turquie qui a saisi en 1974 un tiers du territoire de Chypre et la conduite d’opérations de déstabilisation lors de la guerre civile en Angola.

Le Proche-Orient

Henry Kissinger a consacré une bonne partie de son temps au Moyen-Orient, organisant notamment un pont aérien massif, l’opération Nickel Grass, pour ravitailler l’allié israélien en armes après l’attaque-surprise de pays arabes lors de la fête juive de Yom Kippour en 1973.

Il y inaugure ensuite la « diplomatie de la navette » négociant avec Israël, la Syrie et l’Égypte, qui deviendra un allié clé sortant de la sphère d’influence de Moscou.

Advertisement

8 Commentaires

  1. Do you mind if I quote a few of your articles as long as I provide credit and sources back to your blog?
    My blog site is in the exact same niche as yours and my users would really benefit
    from a lot of the information you provide here. Please let me know if this okay with you.
    Cheers!

  2. Howdy! I could have sworn I’ve been to this website before but after checking through some of the post
    I realized it’s new to me. Anyhow, I’m definitely
    glad I found it and I’ll be bookmarking and checking
    back often!

  3. Hello there, just became aware of your blog through Google, and found that it is really informative.

    I am going to watch out for brussels. I will be grateful if you continue
    this in future. Lots of people will be benefited from your writing.
    Cheers!

  4. Very good website you have here but I was curious
    if you knew of any message boards that cover the same topics discussed here?
    I’d really like to be a part of group where I can get comments from other experienced people that share
    the same interest. If you have any suggestions, please
    let me know. Thanks!

  5. I think this is among the most significant info for me.
    And i am glad reading your article. But wanna remark on some general things, The site style is ideal,
    the articles is really excellent : D. Good job, cheers

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici