Le pays des droits de l’homme et du citoyen, berceau de notre démocratie républicaine et fort de l’expérience de cinq Républiques n’a laissé pour héritages que des dictatures militaires et des fausses démocraties, aux mains des corrupteurs qui ont changé de camp entre la France et la Russie ou la Chine.

En mai 1954 la France  se retire de l’Indochine après  une guerre meurtrière et dans l’indifférence. L’Afrique du Nord et les pays subsahariens pour la Françafrique constituaient sa dernière emprise coloniale pour ne pas dire impériale. En novembre 1954 le déclenchement de la guerre d’indépendance en Algérie mit fin à  l’illusion de l’Algérie française. La conquête de l’Algérie se fit au prix de tueries massives pour briser la résistance des Arabes et des Kabyles les populations autochtones, la guerre de libération conclue en mars 1962 fit autant de victimes sinon plus côté  Algériens sans parler du tribut payé  par les appelés du contingent morts pour l’Algérie française. Que reste t-il de cette occupation française de 132 ans après  l’expulsion des Pieds-noirs si ce n’est un divorce irréparable entre les deux nations. Ignorante de l’Algérie française la génération actuelle n’a que détestation pour les Français. La France  de son côté a  irradié pour toujours le Sahara avec ses essais nucléaires poursuivis Jusqu’en 1966.

Nous sommes chassés des pays du Sahel et nos derniers soldats sont en passe de quitter le Niger. L’Afrique subsaharienne a lâché les amarres avec notre métropole. Le pays des droits de l’homme et du citoyen, berceau de notre démocratie républicaine et fort de l’expérience de cinq Républiques n’a laissé pour héritages que des dictatures militaires et des fausses démocraties, aux mains des corrupteurs qui ont changé de camp entre la France et la Russie ou la Chine.

Si nous avons laissé un lègue, c’est celui de la langue française pratiquée encore dans tous ces pays. Devant l’histoire nous avons une lourde dette pour le sang versé pendant la guerre de 14.18 par les hommes de ces populations colonisées et mobilisées pour défendre la mère patrie. Ghaleb Bencheikh El Hocine islamologue franco algérien en dit un jour que sur nos monuments aux morts à  Verdun la liste des Mohamed dépassait celle des Marcel et Maurice. En 1940 dans la défaite nos tirailleurs sénégalais furent fusillés par la Wehrmacht allemande, mais en décembre 1944 à  notre tour nous avons massacré près de Dakar à Thiaroye nos tirailleurs sénégalais de retour de leurs camps de prisonniers en Allemagne parce qu’ils réclamaient les indemnités qui leur étaient dues. Reste le pillage des ressources naturelles dans ces pays colonisés et un bilan reste à faire bien au-delà de l’exploitation des mines d’uranium au Niger par Orano ex Areva.

Notre présence coloniale en Afrique est aujourd’hui sans lendemain et nous avons laissé le champ libre à d’autres puissances occupantes, la Russie et la Chine.

Louis Bulidon

Advertisement

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici