La Côte d’Ivoire va remplir les conditions pour être membre de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), a déclaré le ministre ivoirien des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Mamadou Sangafowa Coulibaly.

A l’issue d’un échange avec le Groupement professionnel de l’industrie du pétrole (GPP), M. Coulibaly a exhorté ces acteurs du secteur pétrolier ivoirien à investir davantage dans le bassin sédimentaire ivoirien et à prendre toute leur place dans le développement de l’industrie extractive.

« Si hier la Côte d’Ivoire était tout juste un pays importateur, avec ces différentes découvertes, nous allons passer, dans un délai très proche, à celui de pays exportateur net de produits pétroliers« , a-t-il assuré dans un communiqué relayé lundi par des médias.

LIRE AUSSI:PÉTROLE : LE MINISTRE MAMADOU SANGAFOWA-COULIBALY ANNONCE LA DÉCOUVERTE MAJEURE D’HYDROCARBURES, DENOMMEE CALAO, SUR LE BLOC PÉTROLIER C1-205

Le ministre a demandé au secteur privé national de jouer un grand rôle pour que ces richesses soient profitables au pays. « Nous voulons faire la place au secteur privé national et aux compétences nationales dans l’extraction, la transformation et la distribution des ressources extractives« , a souligné le ministre.

Selon lui, la vision du gouvernement ivoirien est de faire de l’industrie extractive le second pilier de l’économie ivoirienne après l’agriculture.

M. Coulibaly a par ailleurs exprimé sa détermination à réformer en profondeur le secteur pétrolier ivoirien.

« Il s’agit d’une réforme importante dans la mesure où elle devrait contribuer à rendre ce secteur résilient (pour) faire face aux chocs multiformes extérieurs« , a-t-il conclu.

La Côte d’Ivoire a découvert les gisements de pétrole baptisés « Baleine » en septembre 2021 et en juin 2022, puis « Calao » en février 2024.

Avec MAP Maroc diplomatique

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici